Darwinopterus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Darwinopterus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Darwinopterus modularis

Classification
Règne Animalia
Classe Archosauria
Ordre Pterosauria
Sous-ordre Monofenestrata

Genre

Darwinopterus
Lü et al., 2010

Espèces de rang inférieur

D. modularis Lü et al.,, 2010

Darwinopterus est un genre de ptérosaures du jurassique, découvert en Chine.

Inventeur et étymologie[modifier | modifier le code]

Décrit par le paléontologue chinois Junchang et nommé d'après le biologiste anglais Charles Darwin.

Holotype[modifier | modifier le code]

L'holotype (exemplaire numéro ZMNH M8782) est un squelette bien conservé, le crâne, la mâchoire, une colonne vertébrale presque complète, le sternum partiellement conservé, la ceinture scapulaire, le bassin, une patte avant gauche (ailes) partiellement conservé et des parties des pattes derrières. Le fossile est conservé dans le Musée d'Histoire Naturelle de Zhejiang à Hanzhou dans la province de Zhejiang.

Caractéristiques morphologiques[modifier | modifier le code]

Vue d'artiste

Une seule espèce a été décrite : Darwinopterus modularis. Il est connu à partir d'une vingtaine de spécimens fossiles, tous recueillis dans la Formation du Xian de Jianchang, qui date de la période Jurassique moyen dans la province d'Liaoning [1]. Darwinopterus était un ptérosaure relativement petit avec une longue queue. Le crâne avait une longueur de 14-19 cm, les ailes étaient 34-46 cm de long. Le crâne a été presque deux fois plus long que les vertèbres dorsales et sacrée ensemble - ce ratio est supérieur à toute autre base de référence pour les ptérosaures et particulièrement pour les Pterodactyloidea. La partie avant du crâne à partir de l'orbite représente plus de 80 % de la longueur du crâne (une caractéristique dérivés de certains Pterodactyloidea). La partie antérieure (nasale) et les fenêtres antéorbitaires du crâne étaient unis pour former une cavité naso-antéorbitaire parfois réduit par une bande d'os incomplète. Le crâne est prolongé par une petite crête, semblable à celle de Germanodactylus ou d'autres Dsungaripteroidea qui s'étend de l'extrémité avant de la fenêtre naso-antéorbitaire à l’arrière du crâne. La mâchoire contient 15 paires de dents pointues dont la longueur décroit à partir de la partie avant de la mâchoire. Les vertèbres cervicales sont très alongées. Les côtes cervicales sont réduits ou complètement absentes. La longue queue raidie avait plus de 20 vertèbres. Les pattes postérieures sont caractérisées par la brièveté des métatarsiens, qui représentent moins de 66 % de la longueur du fémur, et cinq doigts, dont deux sont étirés.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Des scientifiques du Canadian Museum of Nature d'Ottawa. ont découvert dans la province du Liaoning (Chine) un Darwinopterus femelle avec son œuf, L'analyse chimique de l'œuf semble indiquer que les Ptérosaures pondaient des œufs à coquille molle comme les reptiles actuels et non comme les oiseaux, et seraient enterrés dans un sol humide et abandonnés. [1] C'est la première fois qu'un fossile contenant des œufs a été ainsi découvert [2]

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce type affiche des caractéristiques de deux groupe : les Rhamphorhynchoidea à queue longue et les Pterodactyloidea avec la crête osseuse crânienne ; elle a été décrite comme un fossile de transition entre les deux groupes[2]. Il s’agit d’une famille sœur des Pterodactyloidea pour laquelle un taxon a été créé : Monofenestrata, nommé d'après la fenêtre crânienne en naso-antéorbitaire unique qui la caractérise.

La position systématique des Darwinopterus est illustrée par le cladogramme suivant:

 Breviquartossa 

 Rhamphorhynchidae 


 Monofenestrata 

 Darwinopterus



 Pterodactyloidea 




Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lü, J., Unwin, D.M., Jin, X., Liu, Y. and Ji, Q. (2010). "Evidence for modular evolution in a long-tailed pterosaur with a pterodactyloid skull." Proceedings of the Royal Society B, 277(1680): 383-389. DOI:10.1098/rspb.2009.1603
  2. Dell'Amore, C. (2009). "Odd New Pterosaur: 'Darwin's Wing' Fills Evolution Gap." National Geographic News, 13 October 2009. Accessed 14 October 2009.