Cristallite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Représentation schématique d'un ensemble de cristallites

Un (ou une) cristallite (crystallite en anglais) est un domaine de matière ayant la même structure qu'un monocristal.

En effet, la matière cristalline est rarement présente à l'état de monocristaux, à quelques exceptions près (pierres précieuses, monocristaux de silicium pour l'industrie électronique, monocristaux d'alliages pour les aubes de turbine des moteurs d'avions militaires).

La plupart du temps, elle est polycristalline, c'est-à-dire composée de monocristaux (les cristallites) « collés » les uns aux autres. La taille d'une cristallite peut varier de quelques nanomètres à plusieurs millimètres.

En métallurgie, on parle souvent de « grains » ; ainsi, la frontière entre deux cristallites est un « joint de grain », la rupture est qualifiée de « rupture intergranulaire » ou bien « transgranulaire ».

Cependant, il y a une ambiguïté avec les grains de poudre : un grain de poudre peut-être constitué de plusieurs cristallites. Ainsi, la « taille de grain » (de poudre) trouvée par granulométrie laser peut être différente de la « taille de grain » (en fait : taille de cristallites) déterminée par diffraction de rayons X (par exemple méthode de Scherrer) ou par analyse d'image de microscopie optique (lumière polarisée) ou microscopie électronique à balayage (électrons rétrodiffusés).

C'est pour cette raison que l'on préfère utiliser le terme « cristallite ».

En revanche, on ne parle pas de « joint de cristallite » mais bien de « joint de grain » (grain boundary en anglais).

Certains polymères semi-cristallins peuvent, après refroidissement, présenter ce type d'organisation cristalline.

Articles connexes[modifier | modifier le code]