Cradle of Filth : une bible de décadence et de ténèbres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cradle of Filth : une bible de décadence et de ténèbres
Auteur Gavin Baddeley et Dani Filth
Genre biographie
Version originale
Titre original The Gospel of Filth: A Bible of Decadence & Darkness
Éditeur original FAB Press
Langue originale anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Date de parution originale mars 2010
ISBN original 1-903254-51-6
Version française
Traducteur David Perez
Éditeur Camion Blanc
Collection Camion Noir
Date de parution 2010
ISBN 978-2357790452

Cradle of Filth : une bible de décadence et de ténèbres (en anglais : The Gospel of Filth: A Bible of Decadence & Darkness ) est un livre écrit par Gavin Baddeley et Dani Filth et traduit en français par David Perez. Il est publié en France en deux volumes dans la collection Camion Noir de l'éditeur Camion Blanc. Ce livre explore les influences du groupe de metal anglais Cradle of Filth[1].

Contenu[modifier | modifier le code]

D'après le site du traducteur, le livre est composé de dix chapitres : L'Angleterre ésotérique, La Femme fatale, Cauchemars d'enfance, L'Esthétique gothique, Élégance criminelle, L'Horreur, Satanisme, Sexe et drogues, Arockalypse now et Les Arts sombres[2].

Au sujet du livre, Dani Filth déclare dans une interview : « Chaque chapitre est centré sur le groupe, nos idéaux et notre esthétique, et explore les idées qui sous-tendent nos albums. Le livre est extrêmement documenté et écrit en majeure partie par Gavin Baddeley, un révérend de l'Église de Satan. C'est macabre, mais il y a aussi beaucoup d'humour ; on peut se marrer en le lisant. »[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)The Gospel of Filth: A Bible of Decadence and Darkness by Gavin Baddeley, Luke Jennings, The Guardian, 20 juin 2010.
  2. « Site du traducteur. »
  3. « Interview avec Dani Filth. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]