Centre international pour la recherche sur les maladies diarrhéiques, Bangladesh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège ICDDRB, Mohakhali, Dacca.

23° 46′ 35.04″ N 90° 23′ 59.27″ E / 23.7764, 90.3997972 ()

Le Centre International de Recherche contre les maladies diarrhéiques, Bangladesh (ICDDR, B) est une organisation internationale de santé de recherche situé à Dhaka, Bangladesh. Dédié à sauver des vies grâce à la recherche et de traitement, ICDDR, B répond à certaines des préoccupations de santé les plus critiques auxquels font face le monde aujourd'hui, allant de l'amélioration de survie néonatale au VIH / SIDA[1].
En collaboration avec des institutions académiques et de recherche dans le monde entier, ICDDR, B mène des activités de recherche, de formation et de vulgarisation, ainsi que le programme des activités, de développer et de partager des connaissances pour des solutions de sauvetage global[2].

Fondée en 1978, le Centre est crédité, entre autres réalisations, avec la découverte de la thérapie par réhydratation orale pour le traitement de la diarrhée et la thérapie de réhydratation cholera.Oral est pensé pour avoir sauvé plus de 40 millions de personnes dans le monde entier.

ICDDR, B est l'un des principaux instituts de recherche au Bangladesh, en libérant, selon le Web of Science de Thomson Reuters, 18 pour cent des publications du pays.

ICDDR, B a un mélange de personnel national et international, y compris des scientifiques de la santé publique, les scientifiques de laboratoire, des cliniciens, des nutritionnistes, des épidémiologistes, des démographes, des sociologues et des comportements, les professionnels, et des experts en maladies émergentes et ré-émergence de maladies infectieuses, les sciences de vaccin.

Depuis 1978, le Centre a formé plus de 27 000 professionnels de la santé provenant de plus de 78 pays. Cours de fournir une formation pratique en gestion de l'hôpital des maladies diarrhéiques, l'épidémiologie, biostatistique, la planification familiale, la surveillance démographique, et les stratégies de survie de l'enfant.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]