Caraïbes offshore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Caraïbes Offshore

Titre original Thunder in Paradise
Genre Série d'aventures
Création Michael Berk (en)
Douglas Schwartz
Production Walt Disney Television
Acteurs principaux Hulk Hogan
Chris Lemmon (en)
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Syndication
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 22
Durée 45 minutes
Diff. originale

Caraïbes Offshore (Thunder in Paradise) est une série télévisée américaine en un pilote de 90 minutes et 20 épisodes de 45 minutes, créée par Michael Berk et Douglas Schwartz et diffusée entre le 25 mars et le en syndication.

En France, la série a été diffusée à partir du sur M6[1], puis sur Série Club.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Randolph J. Spencer, surnommé Hurricane, et Martin Brubaker, dit Bru, sont deux anciens des forces spéciales de la Navy. Les amis de toujours ont mis au point un bolide des mers surpuissant, baptisé Tonnerre. Depuis le refus du gouvernement d’en développer la production, le seul exemplaire du bateau futuriste est l’arme redoutable d’Hurricane et Martin pour faire justice dans les eaux de Floride. Au Paradise Beach Hotel, leur QG, il n’est pas rare de croiser la jolie Kelly, l’oncle Edward ou la petite Jessica, la fille adoptive du géant à moustaches.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source V. F. : Doublage Séries Database[2]

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. Caraïbes Offshore [1/2] (Thunder in Paradise [1/2]) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  2. Caraïbes Offshore [2/2] (Thunder in Paradise [2/2]) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  3. Plaies et bosses à gogo (Tug of War) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  4. Sea Quentin (Sea Quentin) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  5. Rituel vaudou (Strange Bru) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  6. Kelly et le prince charmant [1/2] (Sealed With a Kismet [1/2]) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  7. Kelly et le prince charmant [2/2] (Sealed With a Kismet [2/2]) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  8. La Relève de la garde (Changing of the Guard) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  9. Quand l'histoire s'en mêle (Gettysburg Change of Address) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  10. La Journée d'un héros (Distant Shout of Thunder) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  11. Instinct primaire (Nature of the Beast) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  12. Crise d'identité (Identity Crisis) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  13. Le Cœur à cent à l'heure (Queen of Hearts) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  14. Les Pirates des Caraïbes (Plunder in Paradise) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  15. Œil pour œil (Eye for an Eye) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  16. Espèces menacées (Endangered Species) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  17. Leçons mortelles [1/2] (Deadly Lessons [1/2]) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  18. Leçons mortelles [2/2] (Deadly Lessons [2/2]) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  19. La Pêche à l'espadon (Blast Off) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  20. Navigateur à vue (Dead Reckoning) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  21. Le Major [1/2] (The M.A.J.O.R. and the Minor [1/2]) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )
  22. Le Major [2/2] (The M.A.J.O.R. and the Minor [2/2]) (Drapeau des États-Unis États-Unis : )

Films en vidéo[modifier | modifier le code]

  • Thunder in Paradise (les deux parties du pilote), sorti le .
  • Thunder in Paradise II (les deux parties de l'épisode Sealed with a Kismet)
  • Thunder in Paradise III (les deux parties de l'épisode Deadly Lessons)

Des scènes alternatives de l'épisode The M.A.J.O.R. and the Minor ont été tournées pour le jeu vidéo Thunder in Paradise (en) sur CD-i.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Caraïbes Offshore - L'Encyclopédie des séries TV », sur Toutelatele.com (consulté le 26 novembre 2012).
  2. a, b et c « Fiche du doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 10 mars 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]