Bartholomaeus Bruyn le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bartholomaeus Bruyn (né vers 1530 à Cologne – mort entre 1607 et 1610 à Cologne), habituellement nommé Bartholomaeus Bruyn le Jeune (ou Barthel Bruyn le Jeune) pour le distinguer de son père, est un peintre allemand. Il est connu principalement pour ses portraits.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bartholomaeus Bruyn fait son apprentissage dans l'atelier de son père à Cologne. À partir de 1547, il travaille notamment, avec son père et son frère Arnt, à une série de 57 scènes du Nouveau Testament pour le cloître des carmélites de Cologne[1]. À partir de la mort de son père en 1555, il hérite de l'atelier et continue à servir la même clientèle[1]. Comme son père, il est investi dans les affaires de la ville et est élu au Conseil en 1567, 1580 et 1607[1]. Des problèmes de vision le contraignent à abandonner la peinture et il ferme son atelier vers 1590[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Sa seule peinture signée connue, un diptyque représentant le Christ portant sa croix et une Vanité (1560, conservé au Rheinisches Landesmuseum Bonn), a servi de référence pour identifier le corpus de ses œuvres[1]. Le style de ses portraits est similaire à celui de son père, mais il est un peu plus dépouillé. Les modèles assis sont représentés à mi-corps sur un fond uni, le visage focalise l'attention, les détails de l'habit sont sommairement dépeints et les mains sont mises en relief. Il n'utilise qu'une palette réduite de couleurs : noir, blanc, gris et bruns, animés par la luminosité des tons chair des modèles[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Oxford Art Online