Bain central de Vienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bain central – Weihburg-Gasse 18
Bassin souterrain (1889)
Bassin souterrain (1894)

Le Bain central de Vienne (ouvert en 1889 en tant que Central-Bad, Kaiserbruendl) est l'une des stations balnéaires les plus élégantes de Vienne en Autriche.

Bâtiment[modifier | modifier le code]

Entre 1887-1889, la maison a été construite par les célèbres architectes viennois Anton Honus, Anton Lang (le père de Fritz Lang), Constantin Swoboda et ses frères Albert et Franz Edmund Czada et l'intérieur a reçu en 1894 son aspect actuel.

Au cours de la fin du XIXe siècle Centralbad (alors salle de bains dans le centre de la ville) a acquis une grande réputation dans la capitale. Simon Baruch, le célèbre pionnier et fondateur du système des auditoires de bain d'hydrothérapie à New York, a appelé les bains viennois « la salle de bain plus cohérente, élégant et un accès complet au monde ». Parmi ses clients réguliers, on comptait l'archiduc Louis Victor de Habsbourg-Lorraine, frère de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche, qui était célèbre pour son amour de la beauté masculine.

Le nom a été choisi en mémoire des visites de trois majesté impériale une autre bain de Vienne, les roemisches Bad (bain romain, ouvert en 1873) à Praterstern.

Depuis le début des années 1980, l'établissement de bains est ouverte uniquement aux hommes comme un sauna gay. L'entrée conduit à un restaurant, à partir de là, vous pouvez entrer dans ce qui est sans doute l'un des saunas les plus beaux du monde, réservé aux hommes : sur trois étages, il offre une salle de fitness, un sauna, sauna bio, bain de vapeur, massage, fresque-bar et bien plus encore.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anonyme : Wiener Central-Bad, I. Bez., Weihburggasse 18 u. 20. In: Der Bautechniker 9 (1889), p. 379ff.
  • Anton Honus : Das Wiener Zentralbad. In: Wochenschrift des Österreichischen Ingenieur- u. Architekten-Vereins 1890, Nr. 1, S. 1-3.
  • Anonyme : Wiener Zentralbad. In: Gesundheits-Ingenieur: Zeitschrift für die gesamte Städtehygiene, tome, Nr. 11, R. Oldenbourg 1890, p. 371.
  • Architektonische Details von ausgeführten modernen Wiener Wohn- und Geschäftshäusern, Villen etc., Vienne, 1896, Bl. 22.
  • Paul Kortz : Wien am Anfang des XX. Jahrhunderts, Wien 1905-1906, t. 2, p. 279.
  • Gunther Martin : Das Dampfbad aus 1001 Nacht. In: Wien Aktuell 6, 1976, p. 27s.

Liens externes[modifier | modifier le code]