Badniak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Badniak est, chez les Slaves du sud, un personnage de Noël, esprit de la bûche, souche ou branche qu'on brûle la nuit précédant la fête de Koleda (aussi appelée Badni Vetcher).

Avec cette bûche, les malheurs, les mauvaises pensées, les souhaits non exaucés, les maladies de l'année précédente sont brûlés eux aussi. "Le meilleur est à venir", a l'air de dire Badniak que les Slaves anciens imaginaient comme un vieillard barbu, faisant un clin d'œil joyeux depuis le feu ou le foyer.

Quand Badniak brûle, on jette dans son feu argent, graines de blé, farine, sel, vin et huile et on lui demande d'apporter l'abondance dans la maison, de belles récoltes et le développement des troupeaux. Le rite est suivi d'un festin familial. Badniak, symbole de l'année passée, est le contraire de Bojitch, symbole de l'année qui arrive.

Cette tradition a été récupérée par le christianisme orthodoxe dans les Balkans. La veillée de Noël est appelée Badni Vetcher et le jour de Noël Koleda. Cette tradition est donc encore respectée surtout par les serbes, les macédoniens et les monténégrins beaucoup moins chez les bulgares qui en on perdu l'habitude pendant leurs années derrière le rideau de fer.