BOUML

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
BOUML
Image illustrative de l'article BOUML
Logo

Diagramme réalisé à l'aide de BOUML.
Diagramme réalisé à l'aide de BOUML.

Développeur Bruno Pagès
Dernière version 6.4.7 (20 mai 2013[1])
Écrit en C++
Type Modélisation UML
Licence GPL, Commercial (depuis la version 5.0)
Site web bouml.fr

BOUML est un logiciel de création de diagrammes UML. Programmé en C++ et Qt. Auparavant distribué gratuitement sous licence GPL, il est commercialisé depuis la version 5.0. Il est multilingue, supporte la génération de code et la rétro-ingénierie.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Permet de dessiner des diagrammes suivant la norme UML 2.0.
  • Est capable d'effectuer de la rétro-ingénierie.
  • Est multiplateforme.
  • Peut être utilisé en français (depuis la version 4.15.1).

En 2007, des analyses de l'outil pointent quelques défaillances[2], corrigées depuis et concernant en fait l'export XMI et non le « reverse »[3].

En 2010, il est le seul outil libre supportant à la fois UML 2.0, les diagrammes d'activité et l'exportation au format XMI[4].

BOUML est mentionné en publications scientifiques[5],[6],[7],[8].

Génération de code et rétro-ingénierie[modifier | modifier le code]

L'ergonomie et la richesse graphique de BOUML sont parfois limitées, tout au moins en comparaison de modeleurs UML plus conventionnels comme StarUML ou ArgoUML. Par contre, il est jugé extrêmement efficace — et surpasse dans ce domaine la plupart des autres gratuiciels UML — pour la « rétro-modélisation » (créer un modèle UML à partir de codes sources) et pour le développement roundtrip (faire des aller-retour entre modèle UML et code source)[9],[10],[11].

BOUML permet ainsi de générer automatiquement du code à partir des diagrammes de classes UML, ainsi que de reconstruire ces derniers à partir de sources existantes, pour les langages C++, Java, PHP et MYSQL. Pour les langages Python et IDL, il peut générer du code mais ne permet pas la rétro-conception UML.

Changement de licence[modifier | modifier le code]

En septembre 2010, Bruno Pagès, auteur du logiciel, annonce qu'il arrête définitivement de développer BOUML suite à un conflit sur Wikipédia[12],[réf. insuffisante]. Une version « ultimate » est néanmoins mise en ligne en novembre 2010, suivie par des patchs correctifs en 2011[1].

Suite à la sortie des patchs correctifs, l'auteur décide de porter le projet en Qt version 4 et de changer la licence[13].

Le logiciel est disponible en version payante en février 2012. Un logiciel de visualisation gratuit est disponible.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Historique », sur www.bouml.fr (consulté le 9 janvier 2013)
  2. (en) Steven Kearney and James F. Power, Benchmarking the accuracy of reverse engineering tools for Java programs: a study of eleven UML tools : Technical Report: NUIM-CS-TR-2007-01, Université nationale d'Irlande,‎ 6 juin 2007 (lire en ligne)
  3. Correction effectuée dans la version 2.30.2 en août 2007.
  4. (en) Behnaz Changizi, Natallia Kokash, Farhad Arbab, « A Unified Toolset for Business Process Model Formalization », Electronic Notes in Theoretical Computer Science,‎ mai 2010, p. 6 (lire en ligne)
  5. (en) Bruce R. Barkstrom, « Obtaining ADA and UML to help develop multiagent system solutions », [précision nécessaire],‎ [précision nécessaire] (lire en ligne)
  6. (en) Paul Oppenheim, « Visualizing Software Classes with Geon Diagrams in Second Life - A Botched Attempt », [précision nécessaire],‎ [précision nécessaire] (lire en ligne)
  7. (en) Mario Ornaghi, Camillo Fiorentini, Alberto Momigliano et Francesco Pagano, « Applying ASP to UML Model Validation », Lecture Notes in Computer Science, vol. 5753/2009,‎ 2009, p. 457-463 (lien DOI?, lire en ligne)
  8. (en) André Koscianski et Michel Soares, Qualidade de Software, Novatec,‎ 2007, 395 p. (ISBN 978-85-7522-112-9)
  9. (fr) Évaluation par le projet PLUME (Promouvoir les Logiciels Utiles, Maîtrisés et Economiques dans la communauté de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche), « BOUML : suite d’outils UML 2 », sur projet-plume.org,‎ 20 octobre 2010
  10. (en) « UML Editors review: BOUML », sur Judebert.com,‎ =6 mars 2009
  11. (en) Laurent Parenteau, « UML modeling tools reviews », sur laurentparenteau.com (Software Development with Linux),‎ 10 février 2009
  12. (fr) Bruno Pagès, « Bouml est probablement mort », sur developpez.net,‎ 5 septembre 2010
  13. (fr) Bruno Pagès, « sondage, bouml payant ou rien ? », sur developpez.net,‎ 16 janvier 2012

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Esra Erdem, Fangzhen Lin, Torsten Schaub, Logic Programming and Nonmonotonic Reasoning: 10th International Conference, Springer, (ISBN 978-3-642-04237-9), 2009, p.458-459
  • Dorota Huizinga, Adam Kolawa, Automated defect prevention: best practices in software management, Wiley-IEEE Computer Society Press, (ISBN 978-0-470-04212-0), 2007, p.398
  • Fabrice Kordon, Yvon Kermarrec, Reliable Software Technologies - Ada-Europe 2009: 14th Ada-Europe, Springer, (ISBN 978-3-642-01923-4), 2009, p.154

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :