Avenue Émile Digneffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 37′ 12.67″ N 5° 34′ 33.18″ E / 50.6201861, 5.5758833 ()

L'avenue Émile Digneffe est une artère liégeoise qui relie la place du Général Leman au pont de Fragnée et au quai de Rome.

L'avenue Émile Digneffe, vue du pont de Fragnée

Histoire : l'exposition universelle de 1905[modifier | modifier le code]

L'avenue Émile Digneffe a été créée au début du XXe siècle. Lors des importants travaux d'aménagements du quartier actuel de Fragnée pour accueillir l'exposition universelle de 1905, un grand nombre de nouvelles voiries sont créées. L'entrée de l'exposition se trouvait sur l'actuelle place du Général Leman, d'où l'avenue (appelée « allée de l'exposition ») menait au pont de Fragnée et sur la rive droite où les pavillons de l'exposition se déployaient dans les actuels quartiers de Fétinne et des Vennes. L'avenue prend en 1937 le nom d'Émile Digneffe, ancien bourgmestre de Liège et promoteur de l'exposition de 1905.

Rues adjacentes[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

La rue conserve un ensemble de maisons construites au début du XXe siècle, et des immeubles à appartements construits après la Seconde Guerre mondiale (années 1950).

  • architecte Victor Bosson : n° 56 (maison)
  • architecte Maurice Devignée : n° 22 ("Maison Dubois", 1911), 28, 29 (maisons).
  • architecte Ch. Falisse : n° 31 (maison).
  • architecte Charles Hamal : n° 30, 42 (maisons).
  • architecte P.J. Lamy : n° 38 (maison)
  • architecte Alf. Lobet : n° 40 (maison).
  • architecte Jules Micha : n° 36 (maison).
  • architecte Joseph Nusbaum : n° 33, 45, 47 (maisons).
  • architecte H. Schuts : n° 12 (immeuble à appartements, 1950).
  • architecte Arthur Snyers : n° 44 (maison).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]