Almucs de Castelnou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Almucs de Castelnou, ou Almodie de Châteauneuf-Randon, est une trobairitz née vers 1190.

Almucs de Castelnou était une noble du Gévaudan, vraisemblablement issue de la famille de Châteauneuf-Randon. Elle est connue pour ses écrits et notamment ses échanges avec Iseut de Capio.

On estime qu'elle était la femme de Guigue de Châteauneuf-Randon et donc la mère de Guillaume de Châteauneuf, né en 1219.

Œuvre[modifier | modifier le code]

De ses écrits il nous reste une strophe de la tenson avec Iseut : Dompna n'Almucs, si us plages...

« Dame Iseut, si je savais
qu'il se repentît de la tromperie
si grande qu'il a commise envers moi,
il serait juste que j'ai pitié de lui;
mais il ne veut pas reconnaître son tort : et je ne puis avoir pitié.
Mais si vous l'amenez à se repentir
vous pourrez vite me faire changer. »

Iseut de Capnion et Almuc de Châteauneuf Camille Chabaneau Les biographies des troubadours en langue provençale Slatkine (Genève)


Elle est parfois confondue avec Azalaïs d'Altier, une autre trobairitz issue de la noblesse gévaudanaise.