Affinage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une cave d'affinage de comté

Le terme d'affinage provient du verbe affiner. Il a plusieurs significations, d'une part dans le domaine agroalimentaire, d'autre part dans le domaine de la métallurgie.

Agroalimentaire[modifier | modifier le code]

L’affinage est la période de maturation pendant laquelle le fromage reçoit de nombreux soins à la cave ou dans un hâloir. Plus la période de maturation est longue, plus le fromage sera corsé.

Les soins apportés à sa croûte ainsi que les conditions de stockage du fromage influenceront son goût, sa couleur et sa texture. Il existe une grande différence de goût entre un fromage dont la croûte a été laissée sèche et un autre dont la croûte a été régulièrement humidifiée.

  • Un fromage est dit frais lorsqu’il vient juste d’être fabriqué et entre ou pourrait entrer dans une cave d'affinage.
  • Un fromage est dit affiné lorsqu’il a atteint sa maturation optimale au terme de sa période d’affinage (très variable selon les fromages et les périodes de l'année).

Métallurgie[modifier | modifier le code]

L'affinage des métaux désigne également un procédé métallurgique qui consiste à purifier un métal. Par exemple :

  • le fer issu des hauts-fourneaux contient 4 à 5% de carbone et 1% de silicium ; l'affiner consiste à le débarrasser d'une grande partie de ces éléments indésirables, ce qui conduit à l'acier.
  • Le cuivre obtenu suivant les différents procédés n'est pur qu'à 98 - 99%. Son affinage électrolytique porte sa pureté à 99,99%[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]