Acide pyroligneux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'acide pyroligneux (pyro- : du latin pyr, chaleur, feu ; ligneux : du latin lignum, bois) est le nom donné aux condensats bruts produits lors de la pyrolyse du bois. Il se compose de 80 à 90 % d'eau et de 10 à 20 % de composés organiques, dont notamment de l'acide acétique, du méthanol, de l'acétone, ainsi que des goudrons solubles et insolubles[1],[2]. Il a été découvert en 1790 par Philippe Lebon lorsqu'il fit chauffer de la sciure de bois pour produire du gaz d'éclairage[3]. Actuellement, il s'agit d'un coproduit de la production de charbon de bois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fao.org/docrep/x5328f/x5328f0d.htm
  2. http://toxics.usgs.gov/definitions/pyroligneous_acid.html
  3. http://www.medicopedia.net/term/19497,1,xhtml