7 mm Remington Magnum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La cartouche de fusil 7 mm Remington Magnum a été introduite dans le commerce en 1962 ainsi que le nouveau fusil Remington modèle 700. Il est de la famille des "belted magnum" dérivé directement de la vénérable .375 H&H Magnum. Le but initial du concept "belted magnum" .300 H&H et 375 H&H, était de fournir un contrôle précis de la munition, depuis la ceinture, tout en facilitant l'extraction de la douille. L'amélioration de la fiabilité de l'extraction de la cartouche est souhaitable lors de la chasse au gibier dangereux, qui serait préoccupant lorsqu'il nécessite un rapide second tir. Le 7 mm Remington Magnum est basé sur le .264 Winchester Magnum, .338 Winchester Magnum et le .458 Winchester Magnum qui reposaient sur la même douille .300H&H et 375H&H.

À son introduction, la 7 mm Remington Magnum usurpé sensiblement la part de marché détenue par le .264 Winchester Magnum, qui est entrée en déclin en popularité et en ventes après 1962. La pression maximale est définie par la SAAMI à 4200 bars.

Balistique indicative[modifier | modifier le code]

  • Masse de la balle : de 6,5 à 11,6 g (100 à 180 grains)
  • Marque : RWS
  • Type : KS, 10,5 g (162 gr)
    • Vitesse initiale : 930 m/s
    • Énergie initiale : 4549 J
  • Marque : RWS
  • Type : ID Classic, 11,5 g (177 gr)
    • Vitesse initiale : 890 m/s
    • Énergie initiale : 4559 J
  • Marque : RWS
  • Type : EVO, 10,3 g (159 gr)
    • Vitesse initiale : 895 m/s
    • Énergie initiale : 4125 J
  • Marque : Sologne
  • Type : GPA, 9,7 g (150 gr)
    • Vitesse initiale : 320 m/s
    • Énergie initiale : 495 J

La faible énergie de cette dernière s'explique par le fait qu'elle est subsonique. C'est ce type de munition qui, utilisé avec un silencieux, permet de faire moins de bruit. Mais pour cela, sa vitesse initiale doit être inférieure à la vitesse du son (343 m/s). En divisant sa vitesse par 3, son énergie est divisée par 9.