Émetteur HBG de Prangins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émetteur HBG de Prangins
L'émetteur HBG de Prangins
L'émetteur HBG de Prangins
Géographie
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Ville Prangins
Coordonnées 46° 24′ 30.41″ N 6° 15′ 09.65″ E / 46.4084472, 6.2526806 ()46° 24′ 30.41″ Nord 6° 15′ 09.65″ Est / 46.4084472, 6.2526806 ()  
Histoire
Démolition 6 septembre 2012
Architecture
Géolocalisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Émetteur HBG de Prangins

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Émetteur HBG de Prangins

L'émetteur HBG est un émetteur situé sur le territoire de la commune vaudoise de Prangins, utilisé pour transmettre par radio un signal indiquant l'heure légale suisse, sous la responsabilité de l'Office fédéral de météorologie et de climatologie (METAS).

Sur le site se trouvent encore les antennes d'émission ondes courtes de Bern Radio HEB[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'émetteur utilisait une antenne fixée à une hauteur de 125 mètres, entre deux tours en treillis d'acier[2]. Ces tours ont été construites en 1931. Il transmettait un signal horaire codé (compatible avec le format DCF77), modulant en télégraphie (par tout ou rien) une porteuse de 75 kHz avec une puissance de 25 kW[3]. Le signal pouvait être capté jusqu’à une distance d'environ 1 500 kilomètres de Prangins. Il était utilisé en particulier comme signal pilote pour les horloges des édifices publics, écoles et églises de Suisse romande[4].

Autrefois station d'émission de l'Office des Nations unies à Genève (ONUG) avec l'indicatif 4UZ, l'installation de Prangins a cessé d'émettre fin 2011[5]. Les mâts ont été dynamités le 6 septembre 2012[6]. Le coût total de la démolition du site est estimé à 250 000 francs[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bernradio.ch
  2. Tours émettrices HBG (1931) | Structurae
  3. Emetteur de signaux horaires HBG | METAS
  4. a et b Yves Merz, « Les pylônes de Prangins seront bientôt démontés », 24 Heures,‎ 16 août 2012 (lire en ligne)
  5. Département fédéral de justice et police (DFJP), 26 août 2009, Communiqué de presse, L'émetteur de signaux horaires HBG de Prangins (VD) cessera son activité fin 2011.
  6. "La fin des antennes de Prangins en live" - 20min.ch

Sur les autres projets Wikimedia :