Zapoï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Zapoï est une coutume russe consistant à boire de l'alcool durant son temps libre.

Description[modifier | modifier le code]

Cette pratique consiste en l'absorption d'alcool de manière rapide et importante dans le but de parvenir à une ivresse suffisante pour s'endormir. Cette pratique fait des ravages en Russie, notamment dans les zones rurales lorsque les conditions climatiques imposent de rester à son domicile.

Selon certains auteurs (Limonov, Erofeev) cette pratique consiste à boire de l'alcool plusieurs jours de suite jusqu'à ne se souvenir de rien et de se retrouver parfois loin de chez soi à la fin du « Zapoï ».

Autre définition citée par Sarah Cook (exposé à la London School of Hygiene & Tropical Medicine, 17 juin 2014) : période d'ivresse continue de deux jours ou plus pendant laquelle la personne est exclue de la vie normale.

Une étude dans la ville d'Izhevsk montre l'importance du phénomène : prévalence de 10 % chez les hommes adultes (25-54 ans) d'au moins un épisode de zapoï au cours des douze derniers mois[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prevalence and socio-economic distribution of hazardous patterns of alcohol drinking: study of alcohol consumption in men aged 25-54 years in Izhevsk, Russia. », Addiction,‎