Place de la Constitution (Mexico)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Zócalo)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Place de la Constitution.
image illustrant Mexico
Cet article est une ébauche concernant Mexico.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Place de la Constitution
Plaza de la Constitución
Image illustrative de l'article Place de la Constitution (Mexico)
La place de la Constitution
Situation
Coordonnées 19° 25′ 57″ nord, 99° 08′ 00″ ouest
Pays Drapeau du Mexique Mexique
Ville Ciudad de México
Morphologie
Type Place
Forme rectangulaire
Longueur 240 m
Largeur 195 m
Superficie 46 800 m2
Histoire
Anciens noms Plaza de la Constitución
Monuments Cathédrale métropolitaine
Palais national

Géolocalisation sur la carte : Mexico

(Voir situation sur carte : Mexico)
Place de la ConstitutionPlaza de la Constitución

La place de la Constitution (en espagnol, Plaza de la Constitución), inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco et dont une une partie est populairement nommée Zócalo, est une place située dans le centre historique de Mexico, dans l'entité administrative de Cuauhtémoc.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Elle porte plusieurs noms au cours de l'histoire comme place d'Armes, place Principale ou place du Palais.

Son nom actuel date de 1813, en hommage à la Constitution espagnole de 1812 dite Constitution de Cadix[1].

Le terme zócalo est lié à l'italien zoccolo qui signifie « piédestal » ou « socle ». Zócalo et zoccolo viennent tous deux du latin socculus qui est un diminutif de soccus ou « socque » en français[2].

Zócalo désigne souvent la place principale des villes mexicaines sans toutefois en être le nom officiel.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de la Plaza Mayor de Mexico (environ 1695) par Cristóbal de Villalpando.

Entre 1521 et 1524, les conquistadors édifient la place sur ce qui était le centre politico-religieux de Tenochtitlán, capitale de l'empire aztèque.

En 1843, le général Antonio López de Santa Anna, président du Mexique pour son 6e mandat, organise une conférence pour réfléchir à un monument pour l'indépendance de la nation au centre de la place qui avait accueilli jadis la statue équestre de Charles Quint. De nombreuses propositions sont faites par de grands architectes et celle d'un certain Griffo est choisie. Mais passant outre cette sélection, Santa Anna décrète que la proposition de la colonne de l'indépendance de l'architecte Lorenzo de la Hidalgo serait construite. Le , le socle de la colonne — un bloc de marbre blanc de deux mètres et demi de haut — est posé sur trois-cents planches de cèdre reposant sur deux milles piles de bois. Néanmoins, par manque de fonds, la colonne ne sera jamais construite. Au fil des ans, alors que la pierre gisait toujours au milieu de la place, les habitants finissent par nommer cette partie de la place « zócalo », qui en espagnol signifie le « socle ».

Monuments[modifier | modifier le code]

Elle est bordée au nord par la cathédrale métropolitaine de Mexico et à l'est par le Palais national, siège du pouvoir exécutif. Elle est également entourée par des bâtiments commerciaux, administratifs et des hôtels.

Galerie[modifier | modifier le code]

Vue panoramique à 360°

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]