Yoshihisa Yamamoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yoshihisa.
Yoshihisa Yamamoto
Description de l'image Yamamoto-Yoshihisa.png.
Naissance (68 ans)
Tokyo
Distinctions Médailles honorifiques du Japon avec le ruban pourpre
Prix Nishina

Yoshihisa Yamamoto (山本 喜久 Yamamoto Yoshihisa), est un scientifique et un ingénieur et lauréat de la Médailles honorifiques du Japon avec le ruban pourpre[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Yoshihisa Yamamoto est né le 21 novembre 1950 à Tokyo[3]. En 1973, il a obtenu son Baccalauréat universitaire en sciences de l'Université de technologie de Tokyo[3],[4]. Il a poursuivi ses études à l'Université de Tokyo où il a obtenu une Maîtrise universitaire ès sciences en 1975 et un Philosophiæ doctor en 1978[3],[4]. Depuis 1992, il est professeur de physique appliquée et de génie électrique à l'Université de Stanford aux États-Unis. Depuis 2003, il a également enseigné à l'Université de Tokyo et l'Institut National d'Informatique à Tokyo.

Travail[modifier | modifier le code]

Yamamoto est principalement connu pour son travail dans les années 1980 sur la  fibre optique de communication, les Diode laser, sans démolition quantique de la mesure et les effets d'optique quantique. Son travail le plus important dans les années 1990 est en semi-conducteur optique quantique (surtout des microcavités et des puits quantiques) et les effets quantiques et le bruit des appareils électroniques [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Orenstein: Quantum research earns medal from Japanese emperor.
  2. NII News: Professor Yoshihisa YAMAMOTO is awarded "Medal with Purple Ribbon".
  3. a b et c Y. Yamamoto, et al., "Theory of a negative frequency feedback semiconductor laser," IEEE Journal of Quantum Electronics, vol.21, no.12, p. 1919–1928, décembre 1985
  4. a et b Yamamoto: Introduction of researcher.

Liens externes[modifier | modifier le code]