Xenia Fedorova

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fedorova.
Xenia Fedorova
Xenia Fedorova.jpg
Fonction
Présidente
RT France
depuis
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Ксéния Влади́мировна ФёдороваVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Xenia Valdimirovna Fedorova (en russe : Ксения Владимировна Фёдорова), née le à Kazan, est une journaliste russe, présidente et directrice de l'information de la chaîne RT France, branche francophone de la chaîne russe d'information internationale RT.

Formation[modifier | modifier le code]

Née à Kazan, d’un père ingénieur spatial et d’une mère journaliste dans la presse soviétique puis au quotidien gouvernemental Rossiyskaya Gazeta. Influencée par le métier de sa mère, elle déclare : « Ma mère m’a aidée à choisir ma voie. Je l’imitais en écrivant des articles à l’âge de 13 ou 15 ans. J’ai vite compris que le journalisme m’offrirait plus de liberté d’action et d’expression. »[1].

Xenia Fedorova obtient un Executive MBA à la Berlin School of Creative Leadership (en)[2] en 2014. Elle est finaliste de TEFI-2008 pour le meilleur bulletin d’informations (nomination « bulletin d’informations » : « meilleur journal télévisé consacré aux évènements en Géorgie »).

Elle a pour mentor dans sa carrière de journaliste Margarita Simonian[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

De février 2006 à mars 2007, elle dirige le service d’actualités internationales de RT[4]. De mars 2007 à mai 2009, elle est producteur exécutif de RT[4].

De mai 2009 à juillet 2012, elle est directrice du bureau de développement et d’avancement des projets médiatiques de RT. En octobre 2010, elle a lancé le premier projet d’agence vidéo anglophone de Russie RT Free Video.

En 2012, elle devient chef de la direction de l’information à destination de la Russie, la CEI et les pays baltes.

En 2014, elle est chef de la direction de l’information en français. En 2015, elle devient directrice de l’agence de presse globale Ruptly dont le siège se situe à Berlin.

En 2017, elle devient présidente de la société RT France[5] dont le siège social se situe à Paris qui exploite d'abord un site web puis émet en France dès le 18 décembre 2017 . En tant que et directrice de l'information, elle définit la chaine comme « une source alternative d’opinion, différente des médias mainstream français »[6].

Polémique[modifier | modifier le code]

Le 28 juin 2018, la chaîne RT France est mise en demeure par le CSA pour des « manquements à l'honnêteté, à la rigueur de l'information et à la diversité des points de vue » concernant un reportage sur la guerre en Syrie. RT France plaide une erreur dans la traduction d'un témoin syrien contestant la réalité des attaques à l'arme chimique dans la région syrienne de la Ghouta orientale[7]. Face à la sanction, Xenia Fedorova dénonce une forme de censure : « Nous ne sommes pas d'accord avec le CSA sur cette mise en demeure. Le gouvernement essaie de faire peur au public français pour censurer un média qui ne respecte pas l'opinion dominante sur certains sujets, comme la guerre en Syrie »[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « RT France : Xenia Fedorova, la cosaque de l’info », sur https://www.valeursactuelles.com, (consulté le 9 juillet 2018)
  2. (en) Xenia Fedorova, Berlin School of Creative Leadership.
  3. Pierre de Gasquet, "XENIA FEDOROVA - La journaliste en guerre froide avec Macron", Les Echos, 26/01/2018
  4. a et b « Mme Xenia FEDOROVA - Présidente de la société Russia Today France - Biographie mise à jour le 18 octobre 2017 - LesBiographies.com », sur lesbiographies.com, (consulté le 15 décembre 2017).
  5. « Mentions légales — RT en Français », sur RT en Français (consulté le 30 mai 2017).
  6. Mariana Grépinet, « Russia Today: "Télé-Poutine" sous haute surveillance », Paris Match,‎ (lire en ligne)
  7. « Avertie par le CSA, RT France plaide l'« erreur technique » », sur http://www.lepoint.fr/, (consulté le 9 juillet 2018)
  8. « RT France s'inquiète pour l'avenir », sur https://www.challenges.fr, (consulté le 9 juillet 2018)