Wulfnoth Godwinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wulfnoth.
Wulfnoth
Biographie
Naissance vers 1036 ?
Décès 1072
Salisbury
Père Godwin de Wessex
Mère Gytha Thorkelsdóttir
Religion christianisme

Wulfnoth Godwinson (vers 1036 ? – 1094) est le sixième fils de Godwin de Wessex, et le frère cadet de Harold Godwinson.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1051, pour témoigner de sa loyauté, Godwin envoie Wulfnoth et Hakon (le fils de son fils aîné Sven) comme otages auprès d'Édouard le Confesseur. Godwin, exilé, revient l'année suivante à la tête d'une armée, et de nombreux soutiens d'Édouard fuient alors l'Angleterre, parmi lesquels l'archevêque de Cantorbéry Robert de Jumièges. C'est probablement à ce moment-là que Wulfnoth est remis à la garde du duc Guillaume de Normandie[1].

Lorsque celui-ci devient roi d'Angleterre, après la bataille d'Hastings et la mort de Harold (1066), il ne libère pas Wulfnoth, probablement pour éviter une révolte de partisans de la maison de Godwin. À sa mort, en 1087, il accorde une amnistie générale, mais si son fils et successeur sur le trône d'Angleterre Guillaume le Roux emmène Wulfnoth outre-Manche, il ne le libère pas pour autant. D'après Orderic Vital, Wulfnoth meurt captif à Salisbury en 1094, après avoir passé la majeure partie de sa vie en détention. Il est possible qu'il ait embrassé une carrière monastique[2].

Il est l'objet de l'une des épitaphes de Geoffroi de Cambrai[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Barlow 2003, p. 66-67, 72.
  2. a et b Barlow 2003, p. 164-165.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Frank Barlow, The Godwins: The Rise and Fall of a Noble Dynasty, Pearson Education, , 216 p. (ISBN 9780582784406).

Lien externe[modifier | modifier le code]