William Wyndham

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec William Windham.
image illustrant une personnalité politique image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant une personnalité politique britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

William Wyndham

Sir William Wyndham (vers 1688 – 17 juin 1740)[1], 3e baronnet, est un homme d'État anglais.

Né à Orchard Wyndham dans le Somerset, il entre au Parlement d'Angleterre dès 1710[1]. Grâce au patronnage de Henri Saint Jean, il est remarqué par la reine Anne qui lui trouve un poste d'officier dans la Maison royale[1]. En juin 1712, elle le promeut au poste vacant de secrétaire à la guerre (en), et en novembre 1713, il devient chancelier de l'Échiquier[1].

Il est écarté des affaires à la mort de la reine Anne (1714) et entre dès lors dans l'opposition[1]. Il est même arrêté en 1715, comme complice du comte de Mar, chef de la révolte d'Écosse, mais n'a jamais été jugé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Stephen W. Baskerville, « Wyndham, Sir William, third baronet (c.1688–1740) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004 ; édition en ligne, mai 2006.