William Kenneth Armitage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kenneth Armitage
Reaching for the Stars by Kenneth Armitage, Stephensons Lane (geograph 2181226).jpg

Reaching for the Stars (2002), Central Square upon Tyne, Newcastle, Angleterre.

Naissance
Décès
(à 85 ans)
Londres
Nationalité
Activités
Formation
Mouvement
Distinction

William Kenneth Armitage (né le 18 juillet 1916 à Leeds, mort le 22 janvier 2002 à Londres), commandeur de l'ordre de l'Empire britannique, était un sculpteur connu pour ses bronzes semi-abstraits.

Biographie[modifier | modifier le code]

Armitage a étudié au Leeds College of Art and Design et au Slade School of Fine Art de Londres avant de rejoindre l'armée britannique en 1939. Armitage devint chef du département de sculpture du département du Bath School of Art and Design (en) en 1946, une année après avoir terminé son service militaire. En 1952 il organisa sa première exposition à Londres. En 1953, il est devenu le premier artiste de Grande-Bretagne en résidence à l'université de Leeds (jusqu'en 1956). En 1958 il a remporté, avant ses 45 ans, le prix de la meilleure sculpture internationale à la Biennale de Venise. Armitage a été décoré Commandeur de l'ordre de l'Empire britannique en 1969 et a été élu à la Royal Academy en 1994.

Travaux[modifier | modifier le code]

La maturité de son style est évidente dès 1952. La plupart de ses œuvres ont le souci de la représentation humaine qu'il combine avec un intérêt d'une structuration horizontale et verticale. Beaucoup d'entre elles affichent un humour bizarre. Armitage s'est intéressé à l'art égyptien et à l'art cycladique aussi ses travaux avaient une note d'archaïsme. Pendant les années 1960 et après, Armitage s'est adapté au style de son époque en incorporant parfois des cires, résines ou encore de l'aluminium tandis que ses œuvres prennent un tour plus sombre et abstrait. Il a été présenté en 1964 dans un documentaire de l'Américain Warren Forma intitulé Five British Sculptors (Work and Talk).

Expositions[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • « Armitage, Kenneth », Encyclopædia Britannica. 2008. Encyclopædia Britannica Online. 26 novembre 2008.
  • Ratcliff, Carter. « Armitage, Kenneth », Academic American Encyclopedia, édition 1991, volume 2, pp. 173–174.
  • Schmalenbach, Werner: Catalogue covering the exhibition of 1960 at Kestner-Gesellschaft, Hanovre (en allemand).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :