William Harrison Cowlishaw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Harrison Cowlishaw
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

William Harrison Cowlishaw (1869–1957) est un architecte britannique de l'école Arts and Crafts et élève de William Morris[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1896, il participe à la construction de la maison de Constance Garnett (en) et de son époux, l'écrivain Edward Garnett (en), baptisée The Cearne[1]. En avril 1897, Harrison épouse Lucy, la plus jeune sœur d'Edward Garnett[2].

À la fin de la Première Guerre mondiale, comme beaucoup d'architectes Arts and Crafts à l'époque, il fut commissionné par l'Imperial War Graves Commission (aujourd'hui Commonwealth War Graves Commission) pour la conception de mémoriaux et la réalisation de cimetières en Flandre et en France sous la direction de Frederic George Kenyon, alors conseiller de la Commission sur l'architecture et l'agencement[3].

Réalisations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) James Stevens Curl, A Dictionary of Architecture and Landscape Architecture, Oxford University Press, (ISBN 0198606788), p. 208
  2. (en) Richard Garnett, Constance Garnett: A Heroic Life, Faber and Faber, (ISBN 0571245609)
  3. (en) Julie Summers, Remembered: The History of the Commonwealth War Graves Commission, Londres, Merrell, (ISBN 1-85894-374-4), p. 17–19

Liens externes[modifier | modifier le code]