William Commanda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

William Commanda
Illustration.
William Commanda (par Carol Noel)
Fonctions
Officier de l'Ordre du Canada
(admission), 5 novembre 2009 (investiture) –
Biographie
Nom de naissance Ojigkwanong (Étoile du Matin)
Date de naissance
Date de décès (à 97 ans)
Lieu de décès Kitigan Zibi (Canada)

William Commanda OC (11 novembre 1913 - 3 août 2011) (nom algonquin : Ojshigkwanàng, normalement écrit Ojigkwanong, signifiant « Étoile du matin ») était un aîné algonquin, un chef spirituel et un promoteur de la gérance de l'environnement.

Commanda a été chef de bande de la Première Nation Kitigàn-zìbì Anishinàbeg près de Maniwaki, au Québec, de 1951 à 1970. Au cours de sa vie, il a travaillé comme guide, trappeur et bûcheron, et était un artisan doué qui excellait dans la construction de canots d'écorce de bouleau[1],[2]. Il était le gardien de plusieurs ceintures de coquillages wampum algonquines, qui contenaient des archives de prophéties, d'histoire, de traités et d'accords. En 2008, Commanda a été nommé officier de l'Ordre du Canada[3],[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'APN et les Premières Nations pleurent la perte de l'aîné algonquin " Grand-père " », CNW Telbec - Une societe PR newswire, (consulté le )
  2. a et b William Commanda, Algonquin spiritual leader, dead at 97, Montreal Gazette, August 3, 2011
  3. « Governor General Announces New Appointments to the Order of Canada », Governor General of Canada, Queen in Right of Canada, (consulté le ) : « For his leadership as an elder who has promoted intercultural understanding and has raised awareness of the traditions and legacies of Canada's Aboriginal people. »