William Cavendish (7e duc de Devonshire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Cavendish
William Cavendish, 7th Duke of Devonshire by Barraud, c1880s.jpg
Fonctions
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Titres de noblesse
Earl of Burlington (en)
-
Duc de Devonshire
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
Nationalité
Lieu de travail
Formation
Activités
Homme politique, propriétaire terrienVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Maison Cavendish (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
William Cavendish (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
George Cavendish (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Blanche Howard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Membre de
8e Parlement du Royaume-Uni (d), 11e Parlement du Royaume-Uni (d), 10e Parlement du Royaume-Uni (d), 9e Parlement du Royaume-Uni (d), Royal SocietyVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Prix Smith ()Voir et modifier les données sur Wikidata

William Cavendish, né le à Londres et mort le , 7e duc de Devonshire, 2e comte de Burlington, est un noble anglais, député, membre de la Chambre des Lords, du Parti Whig et pair d'Angleterre. Il fut aussi financier et philanthrope.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait partie de la puissante et fortunée famille noble des Cavendish, branche des ducs de Devonshire. En 1829, il épouse Lady Blanche Georgiana Howard (1812-1840) qui lui donne cinq enfants :

  • William Cavendish (1831-1834)
  • Spencer Cavendish (8e duc de Devonshire) - (1833-1909)
  • Louisa Caroline Cavendish (?-septembre 1907)
  • Frederick Charles Cavendish (1836-1882)
  • Edward Cavendish (1833-1901)

Il fait ses études au Eton College, puis entre au Trinity College de l'Université de Cambridge[Quand ?].

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1829 à 1831, il est député (Member of Parliament) pour l'Université de Cambridge puis, en 1831, pour Malton. Il reçoit le titre de courtoisie de Seigneur Cavendish de Keighley, lorsque le titre de comte de Burlington fut relevé en faveur de son grand-père.

Député pour le comté Nord de Derby (Northderbyshire) (1832-1834), en 1834, à la mort de son grand-père George Augustus Henry Cavendish, 1er comte de Burlington, il entre à la Chambre des Lords et hérite des titres et fortune de ce dernier.

De 1836 à 1856, il est le tout premier chancelier de l'Université de Londres puis, de 1852 à 1856, est Deputy Lieutenant du comté de Lancaster (Lancashire). Il passe Lord Lieutenant du comté de Lancastre en 1857.

En 1858, comme Lord Lieutenant, il change de lieu pour le comté de Derby (Derbyshire). Il hérite des titres de son cousin germain William George Spencer Cavendish, 6e duc de Devonshire. Le 31 décembre 1861, il devient Chancelier de l'Université de Cambridge en lieu et place d'Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, mort le 14 décembre précédent.

L'investisseur et philanthrope[modifier | modifier le code]

Il est à l'origine de l'achèvement du Laboratoire Cavendish de Cambridge mais il fait de gros investissements malheureux dans l'industrie lourde à Barrow-in-Furness. De ses grands-parents il hérite de biens fonciers conséquents, surtout dans la ville d'Eastbourne. Dans cette cité, il vend à vil prix des terrains à lui pour faire bâtir l'Eastbourne College par l'architecte Henry Currey (1820-1900).

Armoiries[modifier | modifier le code]

  • Maison Cavendish : « de sable à trois têtes de cerf d'argent, posées deux et une ».

Représentation[modifier | modifier le code]

Une statue de lui se trouve à Eastbourne, Devonshire Place, le long du front de mer.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, 4e édition, Hachette, Paris, 1870, p. 536

Liens externes[modifier | modifier le code]