Wayback Machine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de Wayback Machine

Adresse web.archive.org
Commercial Non
Publicité Non
Type de site Archivage du Web
Langue Anglais
Inscription Gratuite
Siège social San Francisco
Drapeau des États-Unis États-Unis
Propriétaire Internet Archive
Créé par Brewster Kahle
Lancement [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Classement Alexa 205
État actuel En activité

La Wayback Machine (littéralement « machine à revenir en arrière ») est un site web mis à disposition par Internet Archive afin d'offrir un accès à des clichés instantanés de pages web stockés par l'organisme.

Historique[modifier | modifier le code]

Dès 1996, Internet Archive commence à capturer et enregistrer des pages web afin de les archiver. Puis, en 2001, l'équipe lance la Wayback Machine, qui offre une interface publique à cette base de données qui comporte à l'époque 10 milliards de page représentant 100 térabits de données[2].

L'appellation « Wayback Machine » renvoie à des épisodes du The Rocky and Bullwinkle Show, où M. Peabody, un chien à l'air professoral et son assistant Sherman (un animal de compagnie humain), utilisent une machine à remonter le temps appelée « WABAC Machine » pour décrire des évènements historiques célèbres.

Contenu[modifier | modifier le code]

Les clichés sont disponibles de six à douze mois après leur capture. La fréquence des instantanés est variable et dépend de plusieurs facteurs dont le nombre de liens entrants vers la page concernée[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://whois.domaintools.com/waybackmachine.org »
  2. (en-GB) Jack Schofield, « Internet archive allows you to travel back through the history of a website », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Kalev Leetaru, « The Internet Archive Turns 20: A Behind The Scenes Look At Archiving The Web », sur Forbes (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]