Vrindavan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de l’Inde
Cet article est une ébauche concernant une ville de l’Inde.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Vrindavan
L'intérieur d'un temple à dédié à Krishna à Vrindavan
L'intérieur d'un temple à dédié à Krishna à Vrindavan
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Uttar Pradesh
District District de Mathura
Index postal 281121
Fuseau horaire IST (UTC+05:30)
Démographie
Population 63 005 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 27° 58′ Nord 77° 07′ Est / 27.967, 77.117
Altitude 170 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Uttar Pradesh

Voir sur la carte administrative de la zone Uttar Pradesh
City locator 14.svg
Vrindavan

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 14.svg
Vrindavan

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 14.svg
Vrindavan

Vrindavan, Vrindâvana ou Brindavan est une ville et une région de l'Uttar Pradesh en Inde qui sont un centre de pèlerinage lié au culte de la divinité hindoue Krishna[1]. Située au bord de la Yamuna, à une dizaine de kilomètres au nord de Mathura que les Hindous considèrent comme le lieu de naissance de ce dieu, Vrindavan est, selon la légende, l'endroit où Krishna passa sa jeunesse, entouré des gopis.

La ville est devenue un important lieu de pèlerinage avec l'ampleur du mouvement bhakti mené par Caitanya Mahaprabhu au XVIe siècle. Vrindavan abrite désormais un grand nombre de temples pour la plupart dédiés à Krishna, dont le Govind Dev, construit en 1590 par le raja Man Singh d'Amber. L'édifice de grès rouge comptait alors sept étages, mais les trois derniers furent détruits sur ordre d'Aurangzeb. Elle est aussi la ville où se réfugient les veuves depuis environ 500 ans, pour fuir les harcèlements dû aux superstitions les concernant[2],[3].

La ville abrite aussi le principal temple du mouvement Hare Krishna, imposant complexe de marbre blanc qui comprend le temple en lui-même, un musée, un hôtel, un restaurant et plusieurs boutiques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia of Hinduism par C.A. Jones et J.D. Ryan publié par Checkmark Books, page 95, ISBN 0816073368
  2. « The Indian town with 6,000 widows », BBC News,‎ (lire en ligne)
  3. « Once Widowed in India, Twice Scorned », The New York Times,‎ (lire en ligne)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :