Voka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le Voka, réseau d’entreprises flamand, est une organisation d’employeurs. Elle représente plus de 17 000 sociétés qui totalisent 66 % de la valeur ajoutée en Flandre et 65 % du marché de l'emploi privé.

Au total, ces 17.000 sociétés emploient plus de 910 000 salariés. Le Voka est l’un des sept partenaires sociaux représentés au Conseil socio-économique de Flandre (SERV) et à ce titre, elle intervient au niveau de la politique menée par les autorités publiques flamandes.

Création & Structure[modifier | modifier le code]

Le Voka est née en janvier 2004, lorsque le Vlaams Economisch Verbond (VEV) et les huit chambres de commerce régionales de Flandre ont décidé de collaborer plus étroitement dans le cadre d’une alliance. Une société devient membre par l’intermédiaire d’une chambre Voka, et adhère de cette façon à l’ensemble du réseau.

Chaque entité au sein du Voka a sa propre structure de gestion. Le Voka-VEV a ouvert sa structure aux huit autres entités, de manière à ce que celles-ci puissent y siéger. L’administrateur délégué du Voka est Hans Maertens. Son président, élu pour trois ans, est généralement un chef d’entreprise de premier rang. Depuis 2012, Michel Delbaere, de l’entreprise Crop's, est le président du Voka. En octobre 2015, Paul Kumpen lui succèdera.

Mission[modifier | modifier le code]

Le Voka s’impose comme mission de favoriser le bien-être et la prospérité de la Flandre. Le Voka est ainsi « le réseau professionnel le plus proche et le plus influent de chefs d’entreprises et souhaite, en tant qu’organisation représentative des entreprises, créer un cadre propice à l’essor du monde de l’entreprise et de cette manière, contribuer fondamentalement à la prospérité et au bien-être de sa région. » Depuis février 2011, Voka applique une nouvelle stratégie: l’organisation souhaite accroître la flexibilité et la capacité d’adaptation des entreprises en Flandre.

Présidents[modifier | modifier le code]

Début mandat Fin mandat Président
2004 2006 Ludo Verhoeven (Agfa-Gevaert)
2006 2009 Urbain Vandeurzen (LMS International)
2009 2012 Luc De Bruyckere (Ter Beke)
2012 2015 Michel Delbaere (Crop's)

Activités[modifier | modifier le code]

Le Voka entend participer à la mise en place d’un climat favorable aux entreprises et défend les intérêts communs de ces dernières. Pour ce faire, l’organisation repose sur trois piliers :

– défense d’intérêts (par exemple suivi de dossiers, entretien de contacts avec les autorités publiques et les politiques) ;
réseautage (par exemple congrès, séminaires, réceptions) ;
– prestation de services (par exemple formations, missions commerciales, projets, information des membres, réponses aux questions).

Le Voka défend les intérêts des entreprises aux niveaux local, flamand, national et international. Le Centre de connaissances du Voka traite, analyse et interprète les informations relatives aux sujets socio-économiques actuels. Ce travail d’étude constitue la base des points de vue du Voka. Côté flamand, le Voka est un partenaire établi par décret de la concertation sociale par l’intermédiaire du Conseil socio-économique de Flandre (Sociaal-Economische Raad van Vlaanderen - SERV). Le Voka compte des représentants dans un grand nombre d’institutions, commissions et organisations de projets, et se concertent avec les organisations sectorielles flamandes.

Projets[modifier | modifier le code]

Pour réaliser ses objectifs, le Voka met également plusieurs projets en place au niveau flamand.

  • Bryo - « Bright & Young » est un réseau de jeunes personnes dynamiques désireuses de mettre leurs idées en pratique. Les participants sont accompagnés pendant trois années dans tous les défis, problèmes et décisions auxquels ils sont confrontés et ce, avant, pendant et peu après le lancement ou la reprise de leur activité professionnelle.
  • Smart Grids Flanders - Smart Grids Flanders entend permettre la création de réseaux et compteurs électriques intelligents en Flandre. Dans ce cadre, ce projet regroupe des entreprises, universités et instituts de recherche.
  • Onderneming & Politiek - 'Onderneming&Politiek' est une plateforme de rencontre destinées aux chefs d’entreprises et politiques. Les contacts directs entre les chefs d’entreprises et les politiques permettent d’accroître la visibilité du monde de l’entreprise sur la scène politique et de tenir les gérants d’entreprises informés de l’actualité politique.
  • Jobkanaal - Jobkanaal sensibilise les entreprises au potentiel des salariés issus des « groupes à potentiel » et les aide dans le processus d’embauche de ces salariés.
  • Voka Health Community - Le Voka Health Community est une plateforme de connaissance et d’action qui permet la collaboration des chefs d’entreprises, institutions de soin, centres de connaissances et groupements de patients dans le cadre du renouvellement des produits et services du secteur des soins de santé.

Secteurs[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, le Voka collabore avec un grand nombre d’organisations sectorielles flamandes (organisations qui représentent les entreprises dans un secteur déterminé) dans le cadre d’un protocole de collaboration et de plusieurs projets. En juillet 2011, 29 secteurs avaient déjà signé le protocole :

  • Agoria (technologie)
  • BVBO (sécurité)
  • BVBVK (surgelés et froid)
  • BVS (immobilier)
  • CIB Vlaanderen (immobilier)
  • Cobelpa Vlaanderen (pâte de papier, papier et carton)
  • Coberec (récupération et recyclage)
  • Comeos (commerce et services)
  • Creamoda Vlaanderen (mode et confection)
  • Essenscia Vlaanderen (chimie et life sciences)
  • FEBEG (électricité et gaz)
  • Febelgra (graphique)
  • FEBEM (environnement)
  • Febetra Vlaamse Gemeenschapsraad (transport et logistique)
  • Febiac (automobile et deux-roues)
  • Federatie van de Toeristische Industrie (tourisme)
  • Federauto (vente et réparation automobile)
  • Federgon (emploi et RH)
  • Fedustria (textile, bois et meubles)
  • Fetra (traitement papier et carton)
  • Fevia (alimentation)
  • FOS (soins aux séniors)
  • ORI (bureaux de conseil et d’engineering)
  • OVO (exploration)
  • Staalindustrie Verbond (acier)
  • VARU (obsèques)
  • VGI (verre)
  • Vlaamse Confederatie Bouw (construction)
  • Vlaamse Havenvereniging (ports)

Littérature[modifier | modifier le code]

Ludo Meyvis, Markt en Macht - Het VEV van 1926 tot heden, Tielt, Lannoo, 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]