Vivian Labrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labrie.
Vivian Labrie
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Militante politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Vivian Labrie (1953 à Québec[1] - ) est une intellectuelle et militante politique québécoise. Elle est notamment connue comme étant l'instigatrice de la Loi visant à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Vivian Labrie a fait des études en psychologie à l'Université Laval avant de compléter un doctorat ès lettres et sciences humaines à l'Université René-Descartes (Paris V)[1].

À la fin des années 1980, elle commence à s'impliquer activement au sein du Carrefour de pastorale en monde ouvrier (CAPMO). Dans la foulée du Sommet sur l'économie et l'emploi de 1996, elle lance l'idée d'une loi-cadre sur l'élimination de la pauvreté[3],[4]. En 1998, elle participe à la fondation du Collectif pour un Québec sans pauvreté[2]. Selon les observateurs, la mobilisation autour du Collectif pour un Québec sans pauvreté a été cruciale pour l'adoption, en 2002, de la Loi luttant à viser contre la pauvreté et l'exclusion sociale[5],[6].

En 2001, elle reçoit le Prix Idola Saint-Jean pour souligner sa contribution à l'avancement des femmes du Québec[7].

Elle intervient régulièrement dans les médias sur la question de la pauvreté, notamment dans Le Devoir[8],[9]et la revue Relations[10]. Depuis décembre 2015, elle contribue aussi aux travaux de l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS)[11].

Publications importantes[modifier | modifier le code]

  • Vivian Labrie, Précis de transcription de documents d'archives orales, 1982, Institut québécois de la recherche sur la culture
  • Vivian Labrie, ABC: trois constats d'alphabétisation de la culture, 1986, Institut québécois de la recherche sur la culture
  • Vivian Labrie, Alphabétisé-e-s!: quatre essais sur le savoir-lire, 1987, Institut québécois de la recherche sur la culture
  • Camil Bouchard, Vivian Labrie and Alain Noël, 1996. Chacun sa part, Rapport de trois membres du comité externe de réforme de la sécurité du revenu, Québec, Ministère de l’Emploi et de la Solidarité
  • Vivian Labrie, Solidarité populaire Québec, 1994, Le Québec qu'on veut bâtir. La charte d'un Québec populaire
  • Marie-Claude Rose, Johanne Chagnon, Vivian Labrie et al., Tenir parole! Trajectoires et paroles citoyennes en marge d'une affiche, 2008, Collectif pour un Québec sans pauvreté
  • Vivian Labrie, « Vers un Québec sans pauvreté: avec quels instruments? », Vie économique, vol. 1, no 4, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vivian Labrie, Québec (1953-) | Citoyennes », sur citoyennes.pressbooks.com (consulté le 30 mars 2016)
  2. a et b « Ulaval - Vivian Labrie, passeuse de paroles », sur archives.contact.ulaval.ca (consulté le 30 mars 2016)
  3. Vivian Labrie, « La clause d'appauvrissement zéro: Une jeune idée qui demande à mûrir », Le Devoir,‎
  4. Noël, Alain, « Une loi contre la pauvreté  : la nouvelle approche québécoise de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale », Lien social et Politiques, no 48,‎ , p.105
  5. Pascale Dufour, « L’adoption du projet de loi 112 au Québec : le produit d’une mobilisation ou une simple question de conjoncture politique ? », Politiques et Sociétés, no vol. 23, no 2-3,‎
  6. Alain Noël, « Une loi contre la pauvreté: la nouvelle approche québécoise de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale », Lien social et Politiques, no 48,‎
  7. « Prix Idola St-Jean | FFQ », sur FFQ (consulté le 30 mars 2016)
  8. Kathleen Lévesque, « Vivian Labrie se désole de la valse-hésitation du gouvernement », Le Devoir,‎
  9. « Des reculs inacceptables », sur Le Devoir (consulté le 30 mars 2016)
  10. « Revue Relations - Articles vivian%20labrie », sur www.cjf.qc.ca (consulté le 30 mars 2016)
  11. « IRIS », sur iris-recherche.qc.ca (consulté le 30 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]