Relations

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Relations
Image illustrative de l’article Relations

Pays Canada
Zone de diffusion International
Langue Français
Périodicité Trimestriel
Genre Revue d'analyse sociale
Prix au numéro 11,95$CAN
Fondateur Jean-d’Auteuil Richard, Jacques Cousineau
Date de fondation 1941
Ville d’édition Montréal

Directeur de publication Oscar Benavides-Calvachi
Comité éditorial Emiliano Arpin-Simonetti, Catherine Caron et Myriam Cloutier
ISSN 0034-3781
ISSN (version électronique) 1929-3097
Site web https://cjf.qc.ca/revue-relations/

Relations est une revue canadienne à parution trimestrielle fondée en 1941 par les jésuites Jean-d'Auteuil Richard et Jacques Cousineau. Elle est publiée par le Centre justice et foi qui s'intéresse aux enjeux sociaux, culturels, économiques, politiques, environnementaux et religieux. Elle est également membre de la Société de développement des périodiques culturels québécois (SODEP).

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

La revue Relations, fondée en janvier 1941[1], est une initiative de l'École sociale populaire, soit le centre de documentation, d’information, de recherche et d’action sociale, de la Compagnie de Jésus[2], qui devient le Centre Justice et foi en 1983[3],[4]. Ses fondateurs, les jésuites Jean-d’Auteuil Richard et Jacques Cousineau[5], revenaient d’Europe où ils avaient complété leurs études en sciences sociales. Inspirés par l’action ouvrière et les courants novateurs du catholicisme social en Europe, ils entendent donner une nouvelle orientation à l’École sociale populaire, fondée en 1911 dans le but de former des prêtres et laïcs à la doctrine sociale de l’Église[1],[3].

L'affaire silicose[modifier | modifier le code]

En mars 1948, Relations publie les articles « La silicose » de Burton Ledoux et « Les victimes de Saint-Rémi sont nos frères » de Jean d’Auteuil-Richard[6]. Tous deux dénonce les conséquences de la maladie pulmonaire dont sont victimes les travailleurs d'une mine appartenant au groupe financier Timmins, à Saint-Rémi-d'Amherst, dans les Laurentides[7]. Il dénonce aussi les conditions de vie des mineurs, le groupe financier menace les jésuites d'une poursuite en diffamation[6]. Le directeur de la revue Jean-d'Auteuil Richard est démis et affecté à d'autres fonctions dans l'Ouest canadien[5], tandis que le père Adélard Dugré, directeur par intérim de la revue, publie une rétractation en juillet 1948[6]. L'année suivante, en 1949, l'amiantose, une autre maladie pulmonaire liée à l'exploitation d'une autre mine, entraînera une longue grève dite la Grève de l'amiante, à Thedford Mines, dans les Cantons de l'Est[7].

Les années 1960 et 1970[modifier | modifier le code]

Deux dynamiques sociales de la société québécoise au cours de la décennie 1960 ont fait l'objet d'analyses dans la revue Relations : la Révolution tranquille et le Concile Vatican II[8]. Le concile Vatican II, convoqué par le pape Jean XXIII, est suivi de plusieurs changements au sein de l'Église catholique. Relations, qui a alors de nombreux collaborateurs jésuites à l'international, publie plusieurs analyses des débats durant le Concile et de l’encyclique Pacem in terris[8].

Suite à l’élection du Parti libéral de Jean Lesage en 1960, Relations se penche sur les transformations amenées par la Révolution tranquille dans plusieurs articles[8]. Plusieurs contributions publiées dans la revue Relations s'inscrivent alors dans les débats de l’époque ; la Commission royale d'enquête sur l'enseignement, mieux connue sous le nom de Commission Parent, la création de la Caisse de dépôt et placement du Québec et les mesures concernant l'usage de la langue française au Québec[8].

En 1969, Irénée Desrochers est nommé directeur et Guy Bourgeault secrétaire de la rédaction[8]. C'est également à partir de cette année que les textes publiés sont désormais signés[8].

De 1971 à 1975, un examen critique des pratiques et des enseignements de l'Église catholique, notamment celle de Montréal, donnera lieu à des remises en question tant sur les plans dogmatique, éthique et politique[8]. Ce qui entraînera en 1976, la nomination d’un nouveau comité de rédaction et sa mise en tutelle par la création d’un conseil de direction chargé d’approuver les nouveaux membres[8].

Relations février 1965.jpg

Années 2000[modifier | modifier le code]

Relations devient membre de la Société de développement des périodiques culturels québécois (SODEP) en 2010[9].

En 2012, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) numérise tous les numéros de la revue Relations parus entre 1941 et 2012. 779 numéros sont alors mis à disposition des usagers sur le catalogue numérique de la BAnQ[2],[10].

Ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, Relations se concentre sur la publication de textes concernant les enjeux sociaux, politiques et culturels rencontrés par les Québécois[10].

Les numéros de la revue sont composés des parties suivantes : « Éditorial », « Actualités », « Capsule espoir » (texte sur des initiatives), « Débat », « Dossier thématique illustré », « Regard » (textes de fond sur des sujets hors dossier), « Ailleurs » (analyse d’enjeux concernant une région), « Questions de sens[10] » (réflexions où le politique et le social rejoignent le spirituel), « Sur les pas d’Ignace » (voix de jésuites engagés), « Chronique littéraire » ( article sur un écrivain illustré par un artiste visuel), « Recension » (de livres et ressources documentaires) et « Carnet[10] » (réflexions d’une personnalité du monde des arts sur la vie, la culture et la société).

Comité de rédaction et contributeurs[modifier | modifier le code]

L'équipe de la revue Relations est composé du directeur Oscar Benavides-Calvachi, du correcteur Éric Massé et de responsable de la publicité Catherine Caron[11].

Le comité éditorial regroupe Emiliano Arpin-Simonetti, Catherine Caron et Myriam Cloutier[11].

Concours et bourses[modifier | modifier le code]

Bourse Bertrand[modifier | modifier le code]

Depuis 1988, le Centre justice et foi en collaboration avec Relations décerne annuellement une bourse à un étudiant inscrit au doctorat dans une université québécoise. Le lauréat est invité à devenir collaborateur du Centre de justice et foi en plus de se voir remettre un montant d'argent[12].

Concours d'écriture « Jeunes voix engagées »[modifier | modifier le code]

Depuis 2016, Relations organise annuellement un concours d'écriture qui s'adresse aux jeunes adultes de 18 à 30 ans. Les participants peuvent soumettre un texte dans l'une des deux catégories proposés, soient « Analyse » et « Création ». Les gagnants se voient offrir un prix en argent, une publication dans la revue ainsi qu'un abonnement de un an[13].

Dans la liste des lauréats et lauréates se trouvent : Marie-Laurence Rancourt (2016), Simon Chaunu (2019), Sophie Marois (2020) et David Carpentier (2021)[14].

Prix et honneurs[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Prix d’excellence de la SODEP, catégorie meilleur dossier ou reportage, pour le dossier « La force de l’indignation » (no 747, mars 2011)[15]
  • 2013 : Prix d’excellence de la SODEP, catégorie meilleur dossier ou reportage, pour le dossier « La mémoire vivante » (no 758, août 2012)[16]
  • 2014 : Prix d’excellente de la SODEP, catégorie création en prose, pour le texte « Sofialorène, si loin de la délivrance » de Marie-Célie Agnant[17].
  • 2016 : Prix d’excellence de l’Association des médias catholiques et œcuméniques (AMéCO) pour le dossier « Fragments d’éphémère » (no 779, août 2015)[18]
  • 2016 : Prix d’excellence de la SODEP, catégorie portrait ou entrevue, nomination de « Mes langues à moi sont toutes mortes » de Rodney Saint-Eloy (no 778, juin 2015)[19]
  • 2016 : Prix Lyse-Daniels, volet international, décerné par Impératif français[20]
  • 2018 : Prix d’excellence de l’AMéCO, catégorie réflexion pour le texte de Frédéric Barriault « Des sources chrétiennes aux luttes sociales »[18]
  • 2020 : Prix d’excellence de l’AMéCO, catégorie réflexion pour le texte de Jean-Claude Ravet « Le devenir machine de l’être humain ? », paru dans le dossier de mai-juin 2020 sur l’intelligence artificielle[18].
  • 2021 : Prix d’excellence de la SODEP, catégorie création littéraire, pour le texte « Gianna » de Yara El-Ghadban (no 810, octobre 2020)[16].
  • 2022 : Prix d’excellence de la SODEP, catégorie article de fond ou reportage pour le texte « Sarha » de Yara El-Ghadban (no 812)[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Louis Cornellier, « Revues - 70 ans de Relations », sur Le Devoir, (consulté le )
  2. a et b François Gloutnay, « La revue Relations entièrement numérisée », sur Presence-info.ca, (consulté le )
  3. a et b Marie-Hélène Alarie, « Centre Justice et foi - «On peut collectivement faire des transformations profondes» », sur Le Devoir, (consulté le )
  4. Hélène Roulot-Ganzmann, « Centre Justice et Foi - «Notre analyse se développe au nom d'un parti pris et d'un choix de valeurs de dignité humaine» », sur Le Devoir, (consulté le )
  5. a et b « Relations célèbre ses 70 ans : il était une foi... », sur La Presse, (consulté le )
  6. a b et c Christophe Genois-Lefrançois, De tissus, d'amiante et de cuivre. L'Église catholique québécoise et trois grèves ouvrières. Une analyse de la revue Relations (1946-1957), Montréal, Université du Québec à Montréal, , 123 p. (lire en ligne)
  7. a et b Suzanne Clavette, L’Affaire silicose par deux fondateurs de Relations, Québec, Presses de l'Université Laval,
  8. a b c d e f g et h Relations. Plus de 75 ans d'analyse sociale et engagée, Montréal, Lux, (ISBN 978-2-89596-184-0)
  9. « Numéro 817 - Été 2022 », sur Sodep (consulté le )
  10. a b c et d « Engagée dans son époque | UQAM », (consulté le )
  11. a et b « L'équipe », sur Centre justice et foi (consulté le )
  12. Simeu_Brice Armel, « Récipiendaire de la Bourse Bertrand - Revue Relations 2021-2022 », sur Institut d'études internationales de Montréal (IEIM-UQAM), (consulté le )
  13. Étienne Gélinas, « Revue Relations: Concours d'écriture sous le thème de l'... », sur Zone Campus, (consulté le )
  14. « CONCOURS D'ÉCRITURE », sur Centre justice et foi (consulté le )
  15. « FINALISTES AUX PRIX D’EXCELLENCE DE LA SODEP 2012 »
  16. a b et c « Les prix d'excellence de la SODEP », sur Sodep (consulté le )
  17. « Prix d'excellence de la SODEP 2014 »
  18. a b et c « Prix Excellence AMéCO », sur AMéCO (consulté le )
  19. « Les lauréat.e.s et finalistes 2016 », sur Sodep (consulté le )
  20. « Relations a 75 ans », sur La Presse, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]