Vityaz (1883)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vityaz (homonymie).
Vityaz
Витязь
Image illustrative de l'article Vityaz (1883)
Le croiseur russe Vityaz (1883-1893)

Histoire
A servi dans Naval Ensign of Russia.svg Marine impériale de Russie
Quille posée
Lancement
Armé 1886
Statut coula dans le détroit de Nevelskoï en 1893
Caractéristiques techniques
Type croiseur protégé
Caractéristiques militaires
Blindage Ponts :

Tourelles :

Armement 10 × 152 mm, 10 × 47 mm
Autres caractéristiques
Chantier naval île Galernyi Saint-Pétersbourg
Port d'attache Kronstadt
Localisation
Coordonnées 39° 17′ 00″ N 127° 34′ 00″ E / 39.28333333, 127.566666739° 17′ 00″ Nord 127° 34′ 00″ Est / 39.28333333, 127.5666667

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
VityazВитязь
Vityaz
Витязь

Géolocalisation sur la carte : Corée du Nord

(Voir situation sur carte : Corée du Nord)
VityazВитязь
Vityaz
Витязь

Le Vityaz (en russe : Витязь, littéralement « chevalier ») est une corvette puis un croiseur protégé en service dans la Marine impériale de Russie. Il est utilisée pour des études hydrographiques et accomplit un tour du monde (1886-1889). En 1893, le Vityaz est converti en croiseur.

Son concepteur est l'amiral Titov et la corvette est construite sous la supervision de l'architecte naval A. Leontiev[1].

Historique de la Vityaz[modifier | modifier le code]

La Vityaz est construite en 1883, son lancement a lieu le 23 octobre 1884 à Saint-Pétersbourg ; son commandement est confié à Stepan Ossipovitch Makarov.

Carrière dans la Marine impériale de Russie[modifier | modifier le code]

En 1886, le Vityaz entreprend un tour du monde. La corvette traverse l'océan Atlantique, passe le détroit de Magellan et vient s'ancrer dans le port de Vladivostok, puis elle se dirige vers le Pacifique Nord pour des études hydrographiques. Après six mois de travail, en décembre 1888, la corvette longe les côtes de Chine puis d'Indochine, elle traverse la mer Rouge, emprunte le canal de Suez, navigue en Méditerranée, passe le détroit de Gibraltar. Le 1er juin 1889, la corvette jette l'ancre dans le port de Kronstadt.

En 1891, le Vityaz reçoit son affectation pour servir dans le Pacifique. En avril 1893, la corvette, convertie en croiseur, s'écrase sur un rocher dans le détroit de Nevelskoï situé entre l'île Sakhaline et le continent eurasien.

Le nom de cette corvette figure parmi dix noms de navires sculptés sur le fronton du musée océanographique de Monaco[1],[2].

Au début du XXe siècle, un croiseur de la classe Bogatyr est également baptisé Vityaz, mais ce bâtiment de guerre en construction fut détruit lors d'un incendie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ru) www.battleships.spb.ru
  2. Sur l'aile gauche les navires Vitiaz, Belgica, Talisman et Valdivia ; au centre les navires du Prince Albert Ier, Princesse Alice et l'Hirondelle ; sur l'aile droite les navires Siboga, Buccaneer, Amelia et Ingolf.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :