Vittorio Messori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vittorio Messori
Vittorio Messori Desenzano 2004.jpg
Vittorio Messori.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
SassuoloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Site web

Vittorio Messori, né le à Sassuolo, près de Modène, en Émilie-Romagne, est un écrivain et journaliste italien contemporain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé d'un doctorat sciences politiques, Vittorio Messori devient éditeur du journal La Stampa.

Il explora en profondeur les sources spirituelles du christianisme et plus spécialement du catholicisme.

Il a écrit, entre autres : L'Hypothèse de Jésus (1977), Entretien sur la Foi (1985, « The Ratzinger Report »), Opus Dei (1996), La Vérité a un nom et un visage (2001).

Entretien sur la foi consiste en une série d'entretiens avec le Cardinal Ratzinger, futur pape Benoît XVI.

En 2005, il traduit et publie les mémoires de l'enfant juif enlevé par les autorités pontificales, Eduardo-Pio Mortara (voir affaire Mortara) mais l'historien et prix Pulitzer David Kertzer dénonce les nombreux ajouts et retraits de textes de Messori par rapport à l'original, qui veulent en donner une version heureuse[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) David I. Kertzer, « The Doctored 'Memoir' of a Jewish Boy Kidnapped by the Vatican », sur The Atlantic, (consulté le 4 novembre 2019)