Vis (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vis.
Vis
Blason de Vis
Héraldique
La Baie de Vis
La Baie de Vis
Administration
Pays Drapeau de la Croatie Croatie
Comitat Split-Dalmatie
Maire Ivo Radica (HDZ) (depuis 2009)
Code postal 21480
Indicatif téléphonique international +(385)
Indicatif téléphonique local (0) 21
Démographie
Population 1 776 hab. (2001)
Densité 34 hab./km2
Population municipalité 1 960 hab. (2001)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 03′ 36″ N 16° 11′ 06″ E / 43.06, 16.18543° 03′ 36″ Nord 16° 11′ 06″ Est / 43.06, 16.185
Altitude 0 m
Superficie 5 200 ha = 52 km2
Superficie municipalité 5 200 ha = 52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Vis

Géolocalisation sur la carte : Croatie (administrative)

Voir la carte administrative de Croatie
City locator 14.svg
Vis

Géolocalisation sur la carte : Croatie (relief)

Voir la carte topographique de Croatie
City locator 14.svg
Vis
Liens
Site web http://www.gradvis.hr

Vis est une ville et une municipalité située sur l'ile de Vis, dans le Comitat de Split-Dalmatie, en Croatie. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 1 960 habitants, dont 91,38 % de Croates[1] et la ville seule comptait 1 776 habitants[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les amas de pierres témoignent de la population millénaire de l'île de Vis, pendant que les ruines du théâtre muré dans les fondations du couvent franciscain sur la petite péninsule de Pirovo, les thermes datant de l'Antiquité et le cimetière hellénistique affirment que la ville de Vis est une des plus vieilles installations urbaines en Croatie. La ville de Vis, a été fondée par le tyran de Syracuse, Dionizije Stariji, vers l'an 397 avant Jésus-Christ, comme un repère pour la colonisation des Grecs de l'Adriatique. La ville de Dionizije se trouvait dans la partie de la ville qui s'appelle Gradina et sur la péninsule de Pirovo. Vis était, à l'époque helléniste, tellement puissante qu'elle fondait ses colonies à l'endroit des villes modernes de Trogir, Stobreč et Lumbarda sur l'île de Korčula. Le développement de la ville parlent de nombreuses ruines archéologiques. Dans la collection archéologique du musée de Vis, que l'on trouve dans la forteresse autrichienne de Batarija. On peut voir le plus beau de l'art antique à Vis - la tête en bronze de la déesse Artemida. Il y a d'autres œuvres d'art, comme des têtes d'hommes et de femmes, des vases en terre, des récipients et la collection des amphores sorties de la mer à proximité de la ville. Une signification archéologique importante sont les stèles sépulcrales hellénistiques, qui sont dans la zone de la ville appelée Mrtvilo, dans la partie occidentale des terrains sportifs.[style à revoir].

Localités[modifier | modifier le code]

La municipalité de Vis compte 9 localités :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement de 2001 : (en) « Population by ethnicity, by towns/municipalities, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)
  2. (en) « Population by sex and age by settlements, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]