Villes du Cap-Vert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Au Cap-Vert, le statut de « ville » (cidade) est défini par une loi de 2010[1]. En 2012 le pays compte 24 cidades, soit les 22 sièges de municipalités, auxquels s'ajoutent deux localités distinguées en tant que centres touristiques significatifs (Santa Maria et Ribeira Grande). Les villes de rang inférieur par leur nombre d'électeurs et leurs infrastructures sont des vilas.

Villes du Cap-Vert de plus de 5 000 habitants[modifier | modifier le code]

Carte du Cap vert
Rang Ville Population Municipalité
Cens. 1990 Cens. 2000 Cal. 2005 Cens. 2010
1. Praia 61 644 94 757 113 364 127 832 Praia
2. Mindelo 47 109 62 970 70 611 70 432 São Vicente
3. Santa Maria 1 343 13 220 17 231 25 630 Sal
4. Assomada 3 414 7 095 7 927 12 037 Santa Catarina
5. Porto Novo 4 867 5 532 5 580 9 430 Porto Novo
6. Pedra Badejo 5 302 8 492 9 488 9 343 Santa Cruz
7. São Filipe 5 616 7 984 8 189 8 143 São Filipe
8. Tarrafal 3 626 5 785 6 463 6 182 Tarrafal
9. Espargos 5 578 5456 6 173  ? Sal
10. Calheta de São Miguel k.A. 4 884 5 457 4 225 São Miguel
11. Vila do Maio 1 573 2 673 3 009 2 982 Maio
12. Ribeira Brava 1 899 5 456 5 324 1 887 Ribeira Brava
13. Picos 3 414 1 143 3 771 1 406 São Salvador do Mundo

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Voir articles no  2 (« Definições »), no  5 (« Cidade ») et no  9 (« Elevação à categoria de Cidade ») de la loi no  77/VII/2010, publiée au B. O., no 32, Série I, du 23 août 2010 [1]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]