Victory Boogie-Woogie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Victory Boogie Woogie)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires ().

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

Victory Boogie-Woogie
Piet Mondriaan Victory Boogie Woogie.jpg
Artiste
Date
1944
Technique
Huile sur toile
Dimensions (H × L)
127 × 127 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
0810748Voir et modifier les données sur Wikidata

Victory Boogie-Woogie est le dernier tableau du peintre néerlandais Piet Mondrian, peint à New York et laissé inachevé à sa mort, en février 1944. Il est aujourd'hui conservé au musée municipal de La Haye[1].

Description et analyse[modifier | modifier le code]

Comme Broadway Boogie-Woogie, Victory Boogie-Woogie est un tableau carré de 127 cm (50 pouces) de côté, mais il est en forme de « diamant » (c'est-à-dire qu'il est basculé de 45 degrés).

Il a été acheté 80 millions de florins (approximativement 35 millions d'euros) au collectionneur américain Samuel Irving Newhouse, Jr. (en), par la Stichting Nationaal Fonds Kunstbezit (nl) (Fondation nationale d'art) grâce à un don de la Banque des Pays-Bas, commémorant l'introduction de l'euro, ce qui suscita des questions à la Seconde Chambre des États généraux néerlandaise[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]