Victor Gustave Robin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victor Gustave Robin ( à Paris 4e arrondissement[1]- 20 novembre 1897, dans son appartement du 19 quai Bourbon à Paris[2]) était un mathématicien français[3],[4], professeur de mathématiques appliquées à la Sorbonne. Il a aussi travaillé dans le domaine de la physique, plus particulièrement en thermodynamique et sur la théorie du potentiel[5]. Ses travaux ont été couronnés par deux fois (1893[6] et 1897[7]) du prix Francœur de l’Académie des Sciences et du Prix Poncelet (1895).

Bien qu'il ne s'en soit jamais servi[3], Robin est connu pour les conditions aux limites de Robin, aussi appelées « troisième condition » en référence aux conditions au bord de Dirichlet et de Neumann, habituellement considérées comme les première et seconde conditions en théorie du potentiel.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. ...c’est-à-dire le 7e avant 1860 ; renseignement tiré de Marie-France Bru, Bernard Bru et Salah Eid, « Une introduction analytique à la Théorie analytique. Hermann Laurent (1873) », Electronic Journal for History of Probability and Statistics, vol. 8,‎ (lire en ligne [PDF])
  2. Source : « 21 novembre 1897, à dix heures du matin,
    Acte de décès de Victor Gustave Robin, célibataire, 42 ans, né à Paris,
    docteur ès sciences mathématiques, ancien chargé de cours à la Faculté des sciences, décédé
    hier soir à deux heures en son domicile, 19 quai Bourbon. Fils de Ernest Joseph Robin, décédé
    et de Marie Sophie Gréer sa veuve... » ; cité par Bru et al., op. cit.
  3. a et b Cf. la notice de Karl Gustafson et Takehisa Abe, « (Victor) Gustave Robin: 1855–1897 », The Mathematical Intelligencer, 20e série, no 2,‎ , p. 47–53.
  4. D’après Robert C. James et Glenn James, Mathematics Dictionary, Kluwer Academic Publishers, (ISBN 0-412-99041-5), p. 363.
  5. Cf. la notice de Karl Gustafson, « Domain Decomposition, Operator Trigonometry, Robin Condition », Contemporary Mathematics, no 218,‎ , p. 432-437.
  6. D’après The American Naturalist, , « Science Prizes », p. 290
  7. D’après Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences, vol. 126, Paris, Gauthier-Villars, janvier – juin 1898, « Tableau des prix décernés. Année 1897 », p. 165

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Base Léonore • WorldCat