Veza Canetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canetti.
Veza Canetti
Nom de naissance Venetiana Taubner-Calderon
Alias
Veza Magd, Martha Murner, Veronika Knecht
Naissance
Vienne Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès (65 ans)
Londres Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
écrivain
Auteur
Langue d’écriture allemand

Œuvres principales

Die gelbe Straße (1932)

Veza Canetti, de son nom de jeune fille Venetiana Taubner-Calderon, née le à Vienne en Autriche-Hongrie et morte le à Londres au Royaume-Uni est un écrivain autrichien. Elle est la première épouse d'Elias Canetti.

Biographie[modifier | modifier le code]

Venetiana Taubner-Calderon naît à Vienne d'un père juif hongrois et d'une mère judéo-espagnole originaire de Bosnie. En 1934, elle épouse Elias Canetti. Le couple quitte l'Autriche en 1938, avec l'Anschluss et l'entrée de la Wehrmacht. Après un passage à Paris, les Canetti s'installent à Londres.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Veza Canetti a peu publié de son vivant : des histoires courtes en Autriche avant 1938, et également dans le journal en exil Neue Deutsche Blätter créé à Prague par Wieland Herzfelde. Si elle continue d'écrire en exil, son œuvre reste longtemps inédite, avant d'être redécouverte à la fin des années 1980. Les textes de Veza Canetti sont vus comme comptant parmi les meilleurs de la littérature de l'époque[1]. Le Carl Hanser Verlag a publié cinq volumes comprenant les romans, des histoires courtes et des pièces de théatre.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Fiction[modifier | modifier le code]

  • 1989, Die gelbe Straße, roman, Carl Hanser Verlag
  • 1991, Geduld bringt Rosen, récits, Carl Hanser Verlag
  • 1990, Der Oger, théatre, Carl Hanser Verlag
  • 1999, Die Schildkröten, roman, Carl Hanser Verlag
  • 2001, Der Fund, récits et théatre, Carl Hanser Verlag

Correspondance[modifier | modifier le code]

  • Veza Canetti et Elias Canetti, 2006, Briefe an Georges, éditées par Karen Lauer et Kristian Wachinger, Carl Hanser Verlag

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (de) Biographie sur le site Exil-Archiv
  • (de) Wilhelm Sternfeld, Eva Tiedemann, 1970, Deutsche Exil-Litteratur 1933-1945 deuxième édition augmentée, Heidelberg, Verlag Lambert Schneider.

Liens externes[modifier | modifier le code]