Verdier du Viêt Nam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chloris monguilloti

image illustrant les oiseaux
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet ornithologie.

Le Verdier du Viêt Nam (Chloris monguilloti, anciennement Carduelis monguilloti), est une espèce de passereaux appartenant à la famille des Fringillidae. C'est une espèce monotypique.

Distribution[modifier | modifier le code]

Plateau de Dalat (mont Lang Bian, Ho Tuyen Lam et Nam Bai Cat Tien National Park), sud du Viêt-nam.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il est inféodé aux forêts ouvertes de pin Pinus insularis, aux formations secondaires ainsi qu’aux jardins et aux lisières de forêts à proximité de zones cultivées entre 1050 et 1 900 m.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Selon Eames & Robson (1992), il consomme surtout des graines de pin Pinus insularis mais il a aussi été observé en train de capturer en vol des termites ailés. D’autres plantes ont été recensées, photos à l’appui, par Ottaviani (2011) : un mâle consommant des graines d’une échinacée Tithonia tagetiflora, astéracée et un autre se nourrissant de graines d’une échinacée proche Echinacea purpurea, astéracée.

Mœurs[modifier | modifier le code]

Strange (2002) le qualifie d’erratique hivernal, transitant généralement à plus basse altitude et le décrit aussi comme évoluant en petits groupes, gazouillant doucement tout en se nourrissant de graines, à faible hauteur, dans les arbres et les buissons.

Statut[modifier | modifier le code]

BirdLife International (2010) l’a répertoriée comme « bientôt menacée » en raison de sa répartition limitée et de son habitat soumis à la déforestation pour la mise en culture des terres, l’exploitation du bois et la production de charbon de bois. La plupart des forêts de pin est destinée à la production de bois et le bûcheronnage est autorisé et continue actuellement.

Systématique[modifier | modifier le code]

Suivant les travaux de Sangster et al.[1], cette espèce est déplacée du genre Carduelis par le Congrès ornithologique international dans sa classification de référence (version 2.10, 2011).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eames, J. C. & Robson, C. R. (1992). Vietnam Forest Project, Forest Bird Surveys. ICBP Report no 51.
  • Ottaviani, M. (2011). Monographie des Fringilles (carduélinés) – Histoire Naturelle et photographies, volume 2. Éditions Prin, Ingré, France, 286 p.
  • Strange, M. (2002). A Photographic Guide to the Birds of Southeast Asia, including the Philippines & Borneo. Christopher Helm, London.

Références[modifier | modifier le code]

  • Delacour, « Bulletin of the British Ornithologists 47 ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sangster G. et al (2011). « Taxonomic recommendations for British birds: seventh report », Ibis, vol. 153, p. 883-892.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :