Václav Würfel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Václav Würfel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 41 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instruments
Orgue (en), pianoVoir et modifier les données sur Wikidata
Maître
Genres artistiques

Václav Vilém Würfel (alias Wenzel Würfel, polonais : Wilhelm Wacław Würfel ; Plaňany[1]Vienne) est un pianiste, compositeur, pédagogue et chef d'orchestre tchèque.

Biographie[modifier | modifier le code]

Baptisé Václav, il est généralement dénommé Vilém ou dans la forme allemande de Wilhelm. Son nom de famille est dans la matrice écrit Werfel. Il était le fils d'un instituteur de Plaňanech dans la région de Kolín au centre de la Bohême. Il commence son éducation musicale avec sa mère, bonne pianiste. Enfant prodige, dès ses douze ans, il se produit en concerts publiques. En 1807, il se rend à Prague, pour étudier avec Václav Jan Tomášek. Il devient concertiste et effectue des tournées en Bohême, Hongrie, Russie et Pologne.

En 1815, il s'installe à Varsovie, où il est professeur au conservatoire de Varsovie (Instytut muzyki et deklamacji). Il enseigne le piano, l'orgue et la basse continue. Le plus important de ses élèves est Frédéric Chopin, avec qui il noue des relations amicales. Il lui dédie sont quatrième concerto pour piano en fa majeur.

En 1824, il retourne à Prague, où il compose son opéra Rübezahl (Prague, le 7 octobre 1824, Vienne, mars 1825). L'œuvre a connu plus tard un grand succès, surtout lorsqu'elle est traduite en tchèque (Krakonoš, 1930). En 1826 , il s'installe à Vienne, où il devient chef d'orchestre à l'opéra au Theater an der Wien. Il est mort à Vienne en 1832.

Œuvres[modifier | modifier le code]

La dédicace de Würfel à Frédéric Chopin : « Votre ami, le vieux Würfel » (1831).

Opéra[modifier | modifier le code]

  • Rübezahl (1824)
  • Der Rothmantel (1832)

Piano (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Une grande fantaisie pour piano op. 14
  • Variations pour piano op. 15, 16, 17, 19 et 29
  • Rondeaux brillants pour piano op. 20 (pub. Peters, Leipzig), 24, 25, 30 (pub. Haslinger, Vienne)
  • Polonaises op. 21, 26
  • Grande Polonaise op. 27 (pub. Peters, Leipzig)
  • Der Sieg Wellington's, op. 13, fantaisie pour piano à 4 mains
  • Concerto pour piano et orchestre op. 28 (pub. Peters, Leipzig)
  • Grand Rondeau brillant dans mi-bémol majeur, op. 30

Il a dirigé une collection éducative pour le piano : Euterpe et auto-publié sa propre collection de instructif mélodies : Zbiór exercycyi w ksztalcie preludyów de vszystkich tonów maior et minor (1921). Il compose aussi des mélodies, dont Wie herrlich ists im Wald dans les pays allemands.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Československý hudební slovník osob a institucí II. (M–Ž), 1965, Státní hudební vydavatelství, Prague

Notes et références[modifier | modifier le code]

(cs) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en tchèque intitulé « Václav Vilém Würfel » (voir la liste des auteurs).

Articles contextuels[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :