Utilisateur:Tonval

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tonval est retrouvé![modifier | modifier le code]

J'ai retrouvé mon compte Tonval. Merci Azurfrog, Esprit Fugace et Elfix et Starus qui m'ont aidé à le restaurer (to restore it, l'influence profonde du français sur l'anglais aide de temps à autre les analphabètes comme moi dont la connaissance de l'anglais est médiocre). Cdt, Tonval (discuter) 7 août 2015 à 00:57 (CEST)


Utilisateur intéressé par la littérature autour du modernisme catholique en particulier Joseph Malègue d'où la création des pages Augustin ou le Maître est là, Pierres noires : Les Classes moyennes du Salut, Pénombres, Influence de la pensée bergsonienne chez Joseph Malègue, Guillaume Pouget (page qui préexistait), un essai pour expliquer la philosophie de Blondel dans la page préexistante de Maurice Blondel et également les essais pour résumer encyclopédiquement la pensée de Bergson dans Les Deux Sources de la morale et de la religion, et Essai sur les données immédiates de la conscience, la page d'Henri Bergson, la tentative de meubler la page Mystique en suivant le plan tracé par Michel de Certeau dans l'Encyclopaedia universalis, la création de la page Jean Barois également ,livre qui rend place dans le contexte du modernisme, le travail sur la page Foi et raison etc. Création de George Fonsegrive, Marcel Hébert, Le Démon de midi, travail à Foi et raison création de la page d'Émile Goichot, de la page Le Démon de midi (roman sur le modernisme) etc. J'ai créé aussi une page sur les nouvelles de Joseph Malègue Sous la meule de Dieu et autres contes de Joseph Malègue, des pages sur des commentateurs de Malègue comme Joris Eeckhout ou Michelle Le Normand.

L'Empereur Constantin au Concile de Nicée. Les livres ariens sont brûlés au-dessous de l'image


Manuscrit de Malègue

http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Tonval/Brouillon

Utilisateur:Tonval/Brouillon 3

Utilisateur:Tonval/Brouillon 2

Utilisateur:Tonval/Brouillon 4

Utilisateur:Tonval/Brouillon 5

Utilisateur:Tonval/Brouillon 6

Utilisateur :Tonval/Brouillon 7

Utilisateur:Tonval/Brouillon 8 El jesuita

Utilisateur:Tonval/Brouillon 9 Jean-Baptiste-Alexis Chambon

Utilisateur:Tonval/Brouillon 10

Utilisateur:Tonval/Brouillon11

Utilisateur:Tonval/Brouillon12

Utilisateur:Tonval/broullon 13

Notes[modifier | modifier le code]

Joseph Malègue; romancier et penseur; avec des documents inédits; Jean Lebrec

Description : Bibliogr. p. [435]-456. Notes bibliogr. Index Thèse de doctorat Lettres 1969 Rennes

[1]

[2]

NEISS, Benoît, « Le drame du salut chez Malègue et Mauriac ou deux conceptions du roman chrétien », dans Cahiers François Mauriac 2, Grasset, 1975, PP. 156-186.-SHILLONY, Hélèna, « Le drame du salut chez Joseph Malègue et François Mauriac, ou deux conceptions du roman chrétien », dans Cahiers François Mauriac 2, Grasset, 1975, PP. 165-186.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Spécial:Statistiques

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Atelier_graphique

Wikipédia:Le Bistro/6 septembre 2012#Un roman intéressant et le modernisme


Daniel-Rops,... [Histoire de l'Église du Christ.]. 6, L'Église des révolutions. 2. Un Combat pour Dieu [Texte imprimé] Publication : Paris : A. Fayard, 1963 FRBNF32973913

Discussion utilisateur:Tonval#Augustin ou le Maître est là Augustin ou le Maître est là#L'amitié

Augustin ou le Maître est là#La danse et la beauté

Charles Wellington Furse

Francesco Casnati

Joris Eeckhout

William Alston

Jésus et le jeune homme riche

Église-Wallonie

Histoire de l'Église du Christ. XII, Un Combat pour Dieu. 2 [Texte imprimé Daniel-Rops (1901-1965) / Grasset] / [ca 1965]]


| |


      Exemplaire et cote (1)

Type : texte imprimé, monographie Auteur(s) : Daniel-Rops (1901-1965) Titre(s) : Daniel-Rops,... [Histoire de l'Église du Christ.]. 6, L'Église des révolutions. 2. Un Combat pour Dieu [Texte imprimé] Publication : Paris : A. Fayard, 1963 Description matérielle : In-16 (18 cm), 983 p. 27,50 F. [D. L. 1166-64]

Notice n° : FRBNF32973913

1963 Histoire de l’Église du Christ. VII, L’Église des révolutions 2 : Un combat pour Dieu (1870-1939)


  • Daniel Rops, Histoire de l'Église du Christ, t. VI : Un combat pour Dieu, Paris, A.Fayard, , 983 p. (notice BnF no FRBNF32973913)

Daniel-Rops, « au terme d'une longue série de jugements enthousiastes », commente Goichot[1], oppose Le Démon de midi (de Paul Bourget), où le modernisme est mal compris selon lui à Augustin « qui a analysé avec une rare lucidité la crise intellectuelle que le modernisme déclencha chez de nombreux croyants[2]. »

Dieu

Notes (2)[modifier | modifier le code]

Il vient à l'esprit du Pape "un diálogo entre un agnóstico y un creyente del novelista francés Joseph Malègue. Es aquel en que el agnóstico decía que, para él, el problema era si Cristo no fuera Dios, mientras que para el creyente consistía en qué pasaría si Dios no se hubiera hecho Cristo" (traduction française) " un dialogue entre un agnostique et un croyant du romancier français Joseph Malègue. Dans lequel l'agnostique dit que le problème pour lui serait que le Christ ne serait pas Dieu, tandis que pour le croyant la question serait de savoir ce qui se passerait si Dieu ne s'était pas fait Christ " ( EL JESUITA Conversaciones con el cardenal Jorge Bergoglio, sj.[ http://www.colegio-laanunciata.com.ar/Francisco%20I/El%20Jesuita.pdf] Ediciones B Argentina, Buenos Aires, 2010, p. 40. isbn 978-950-15-2450-5)

Proposition B.A.[modifier | modifier le code]

L’article dédié Charles Cazalet, personnalité du Bordelais et de la III° République, ex-président de la fédération de gymnastique et de la fédération internationale est proposé au label B.A. Le vote est ici.--Claude PIARD (d) 17 avril 2013 à 10:24 (CEST)

Thèse de doctorat[modifier | modifier le code]

Thèse de doctorat sur les dockers anglais publiée en 1913 et primée en 1914 : variété des compétences d'un Malègue à la fois sociologue, économiste et juriste

Page modèle pour un écrivain [3]

Plan Marshall pour la Wallonie

Renaissance littéraire catholique

Essais[modifier | modifier le code]

Dès 1933 Claudel insiste sur la capacité de Malègue à « réunir dans l'unité de la composition [...] un vigoureux sentiment du concret et une riche intellectualité, » de réussir par l'idée à « grouper de vastes ensembles[1]. » L'écoulement du temps sert à éclairer une durée intérieure par-delà les éléments disparates d'une personnalité[2]. Wanda Rupolo relève la maîtrise avec laquelle Malègue décrit les transitions au cours d'enfance et adolescence — aussi difficile que d'« arrêter la lumière, non pas dans la fixité de midi, mais dans la lente progression de l'aube[3]. » Madaule parle également non pas seulement d'une pensée unie à l'intrigue, mais d'éléments distincts de la personnalité d'Augustin fondus à l'intime de l'être[4].


Malègue utilise l'écoulement du temps pour éclairer une durée intérieure : il ne force pas l'allure comme dans les deux-cents pages de l' « Acte I ». où Augustin passe de l'enfance à l'âge adulte manifestant par là tous les aspects de sa personnalité[5]. Décrire les transitions qui s'effectuent au cours de l'enfance et de l'adolescence équivaut, écrit Wanda Rupolo, à vouloir « arrêter la lumière, non pas dans la fixité de midi, mais dans la lente progression de l'aube[note 1]. » Soit, pense-t-elle, quelque chose d'indicible, laissant entendre par là que Malègue parvient, lui, à l'exprimer ce qui est aussi l'avis de Jacques Madaule. Pour ce critique, Malègue n'accumule pas des éléments distincts les uns des autres seulement unis parce que liés à la personne du héros. Il introduit au cœur de l'être où ces éléments se fondent. Ce qui lui permet de pénétrer jusqu'à l'intime de la personnalité de son héros qui demeure la même malgré toutes les modifications imposées par les circonstances de la vie et l'écoulement du temps[6].

Éloge sans réserve de Malègue dans le grand journal norvégien du 25 mai 1935 par Gunnar Host. Le critique pense que l'auteur d' Augustin sera un « des noms illustres de la littérature française de ce siècle. »
Capture d’écran 2014-02-02 à 21.26.38.png

Liens pratiques[modifier | modifier le code]

Guide de référence Commons

Cutez vos sources]

Notoriété des persçnnes

signature de Malègue
Signature de Malègue

Création d'un article[modifier | modifier le code]

Banal nationalism refers to the everyday representations of the nation which build a shared sense of national belonging amongst humans. The term is derived from Michael Billig's 1995 book of the same name and is intended to be understood critically. Today the term is used primarily in academic discussion of identity formation and geopolitics.

Examples of banal nationalism include the use of flags in everyday contexts, sporting events, national songs, symbols on money, popular expressions and turns of phrase, patriotic clubs, the use of implied togetherness in the national press, for example, the use of terms such as the prime minister, the weather, our team, and divisions into "domestic" and "international" news. Many of these symbols are most effective because of their constant repetition, and almost subliminal nature.

Âge post-séculier

Jean-François Gilmont

Lien vers un lieu de discussion[modifier | modifier le code]

[4]

un texte sensible [5] : le décret instituant Namur comme capitale de la Région wallonne est abrogé par celui de 2010 instituant Namur capitale de la Wallonie (article 2). [6]

Critères d'admissibilité des personnes=[modifier | modifier le code]

Dans Augustin ou Le Maître est là, deux prêtres revenant d'une conférence peut-être de Loisy, doutent de ce que Vierge soit l'auteure du Magnificat comme Luc le laisse entendre. Désespéré, l'un d'eux le modifie : « Alors ton âme ne magnifiera plus le Seigneur, ô Vierge sainte et douce », et conclut à propos du verset « Désormais toutes les générations me diront bienheureuses » que : « oui, toutes les générations, ô Vierge, jusqu’à la nôtre qui l’aura dit la dernière, et maintenant voici que c’est fini[7]. »

  1. Michaël 1957, p. 172.
  2. Lebrec 1969, p. 295.
  3. Rupolo 1985, p. 138.
  4. Michaël 1957, p. 129.
  5. Lebrec 1969, p. 295
  6. « Un grand roman catholique « Augustin ouLe Maître est là » », Le Mois, no 47 « Synthèse de l'activité mondiale. Du 1er novembre au 1er décembre 1934 »,‎ , p. 181 Cité par Michaël 1957, p. 129.
  7. Joseph Malègue, Augustin ou Lez Maître est là, Spes, Paris, tome II, p. 261, Spes, Paris, 1966, p. 581 et Cerf, Paris, 2014, p. 589.


Erreur de référence : Des balises <ref> existent pour un groupe nommé « note », mais aucune balise <references group="note"/> correspondante n’a été trouvée, ou bien une balise fermante </ref> manque.