Usine de la Société Urbaine d'Air Comprimé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Usine de la Société Urbaine d'Air Comprimé
Image dans Infobox.
Présentation
Destination initiale
Usine
Destination actuelle
École d'architecture
Architecte
Construction
1890
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

Située 3 à 13, quai Panhard-et-Levassor, dans le quartier de la Gare du 13e arrondissement de Paris, l'usine de la Société urbaine d'air comprimé (SUDAC) fournissait de l'air comprimé à Paris et sa proche banlieue jusqu'à son arrêt en 1994. Elle fut conçue et construite sous la direction de l'ingénieur Joseph Leclaire et de l'architecte Guy Lebris en 1891[1].

La cheminée et la halle de l’usine font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2], et ont été réhabilitées à l'occasion de la transformation du site pour accueillir l'école nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine dans le cadre de l’opération d'aménagement Paris Rive Gauche. Un nouveau bâtiment de sept étages a été construit à côté.

Historique[modifier | modifier le code]

Période de fonctionnement[modifier | modifier le code]

L'usine est l'une des trois usines qui alimentent un réseau d’air comprimé qui dessert Paris et sa proche banlieue[3].

En 1910, la crue de la Seine cause un arrêt temporaire du fonctionnement de l'usine.

L'usine cesse de fonctionner en 1994.

Transformation en 2005[modifier | modifier le code]

La transformation de l'usine pour accueillir l'école nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine est imaginée par l’architecte parisien Frédéric Borel[1], qui a remporté en 2002 la consultation lancée par le ministère de la Culture et de la Communication. Il crée une bibliothèque sous la voûte de la halle, sur toute la longueur de l’édifice.

Entre les deux bâtiments se trouvent le hall et une cour. Dans la cheminée en briques rouges de l’ancienne usine, un escalier en colimaçon dessert deux passerelles faisant le lien entre la halle et ses programmes techniques (salles informatiques, bibliothèque, matériauthèque) et le nouveau bâtiment et ses programmes théoriques (ateliers, salles de cours).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]