Université de Kalemie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université de Kalemie
Logo unikal.png
Le logo de l'université de Kalemie.
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Centre universitaire de Kalemie
Régime linguistique
Recteur
Victor Kalunga Tshikala
Localisation
Localisation
Pays
Chiffres-clés
Étudiants
1317 (2017)
Enseignants
60
Enseignants-chercheurs
2
Divers
Devise
Scientia splendet et conscientia[N 1],[1]
Site web
www.unikal.ac.cd

L’université de Kalemie (UNIKAL) est une université publique de la République démocratique du Congo, située dans la province du Katanga, district de Tanganika, ville de Kalemie. À sa création, elle était une « Extension de l’université de Lubumbashi » et s’appelait alors « Centre universitaire de Kalemie (C.U.K.) ». Elle compte près de 1 300 étudiants dans six facultés. Son recteur est Adalbert Sango Mukalay, qui succède à Alexandrine Kisimba Kya Ngoy à partir du 11 mars 2016. Sa langue d'enseignement est le français.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’université est créée le comme « Centre universitaire de Kalemie » (C.U.K.), une extension de l'université de Lubumbashi. Elle devient autonome en 2010 suite à l’arrêté ministériel N° 157/MINESU/CABMIN/EBK/PK/2010 du , portant autonomisation de quelques extensions des établissements de l’enseignement supérieur et universitaire[N 2],[2]

Facultés[modifier | modifier le code]

  • Faculté d'agronomie
  • Faculté de droit
  • Faculté de médecine
  • Faculté des sciences sociales, politiques et administratives
  • Faculté des sciences économiques et de gestion
  • Faculté des sciences de l'information et la communication

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Extension de l’université de Lubumbashi (anciennement Université nationale du Zaïre), l'université de Kalemie a repris la même devise universitaire.
  2. Arrêté ministériel N° 157/MINESU/CABMIN/EBK/PK/2010 du , portant sur l'autonomisation des quelques extensions des établissements de l'enseignement supérieur et universitaire (article 2 point 8)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Yeikelo Ya Ato Bongeli, L'Université contre le Développement au Congo-Kinshasa, Éditions L'Harmattan, , 302 p. (lire en ligne), p. 89
  2. Liste d'extensions des établissements de l'enseignement supérieur et universitaire concernées

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]