Univerbation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En linguistique, l'univerbation est un processus par lequel une expression figée est condensée en un mot simple, un lemme unique : l'univerbé.

Par exemple, en français, les univerbés bonheur et malheur proviennent de l'univerbation des expressions anciennes bon heur « bonne chance » et mal heur « mauvaise fortune »[1]. Le statut de mot unitaire s'observe au pluriel, qui se forme comme celui d'un autre mot simple. Par contraste, dans le mot bonhomme, l'univerbation n'est pas encore complète, puisque le premier élément qu'est l'adjectif bon varie encore indépendamment en nombre, comme on l'observe dans le pluriel bonshommes.

L'univerbation peut aussi s'observer en morphologie : par exemple, en français, le futur simple chanterai descend d'une périphrase du latin vulgaire cantare habeo, littéralement « j'ai à chanter », dont les éléments se sont soudés jusqu'à devenir inséparables. En portugais, cette univerbation du futur n'est pas encore complète et il est possible d'y intercaler un pronom personnel : escreveremos « nous écrirons » / escrever-lhe-emos « nous lui écrirons ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Trésor de la langue française informatisé, article HEUR

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :