Tudigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tudigo, ex Bulb in Town
logo de Tudigo

Création Octobre 2012
Fondateurs Alexandre Laing
Stéphane Vromman
Slogan Le site de crowdfunding des territoires et de la proximité
Siège social Paris
Drapeau de France France
Activité Financement participatif
Site web tudigo.co

Tudigo, anciennement Bulb in Town, est une plateforme française de financement participatif[1] (ou crowdfunding en anglais). Elle a été créée en octobre 2012 et lancée en janvier 2013[2] par Alexandre Laing et Stéphane Vromman. Tudigo dispose de bureaux à Paris, Bordeaux et un nouveau bureau à Lyon sera ouvert en 2018.

La plateforme soutient l'économie réelle et le développement de la vie locale[3] en permettant le financement de plusieurs centaines de projets chaque année, dans des domaines variés (commerces de proximité[4], solidarité, energie renouvelable ou encore entrepreneuriat...). Tudigo défend une dimension collaborative et participative forte[5]. La plateforme souhaite : "associer les habitants des territoires au développement de l'économie locale"[6] grâce au financement participatif.

Tudigo propose deux solutions de financement : le don contre don et l'investissement (en échange d'actions ou obligations[7]).

Développement[modifier | modifier le code]

En 2012, Tudigo, ex Bulb in Town, remporte le Prix du Public de la Bourse de l'Innovation de la ville de Paris. Tudigo, ex Bulb in Town est aussi Lauréat du Moovjee et du concours 101 Projets[8] organisé par Xavier Niel, Jacques Antoine Granjon et Marc Simoncini.

Depuis 2013, Tudigo a annoncé plusieurs partenariats avec plusieurs Chambres de Commerce et d'Industrie françaises, des réseaux d'accompagnement et de financement alternatif comme l’Adie, Initiative France, France Active, ect.; des réseaux bancaires et un groupe de Presse pour la région Occitanie.

Fin 2015, la caisse du Crédit Agricole de Charente-Périgord et Tudigo s'associent pour organiser des appels à projets dans la région[9]. Depuis d'autres appels à projets ont été lancés avec plusieurs Crédit Agricole de France.

Le 17 octobre 2016, la Société Générale et Tudigo lance conjointement l'opération Coup d'Envoi : un jeu concours sous forme d'appel à projets avec deux prix, du public et du jury[10]

Entre 2015 et 2017,Tudigo en partenariat avec plusieurs CCI françaises, lancent ensemble plus de 15 plateformes de financement participatif s'adressant aux projets de chaque région: Occistart, Bulb in Bretagne, Dordogne Impulse, Bulb in Landes, Bulb in Centre, Boost in Oise et Ma Boîte est vous...

À la rentrée 2016, Tudigo, ex Bulb in Town et le Groupe la Dépêche du Midi annonce leur partenariat. Ensemble, ils lancent la plateforme de financement participatif de l'Occitanie, appelée Occistart[11].

Depuis la fin du premier semestre 2016, CER France et Tudigo signe un accord de partenariat à l'échelle nationale pour accompagner les clients du CER France dans leur recherche de financement, avec la solution du financement participatif.

En juillet 2017, la plateforme, initialement Bulb in Town, change de nom et devient Tudigo pour reflèter leurs valeurs d'action et d'engagement auprès de la vie locale. Ce nouveau nom est inspiré en partie de la divinité chinoise Tudigong qui veille sur les villes et villages, et de l'expression d'action : "Tu dis Go".

Modèles de financement[modifier | modifier le code]

Tudigo propose aux internautes deux modes de financement pour leurs projets. Ces modes de collecte de fonds peuvent être actionnés de manière indépendante ou compémentaire : le don contre don et l'investissement.

Don contre don[modifier | modifier le code]

La personne qui contribue à un projet de financement reçoit une contrepartie en échange de son don. Ces contreparties peuvent être commerciales, événementielles ou encore symbolique[12].

Investissement[modifier | modifier le code]

À partir de janvier 2015, la plateforme Tudigo, a complété son offre avec le crowdfunding en capital, aussi appelé crowdequity[13]. Dans ce cas-ci, l'investisseur qui participe à la collecte de fonds obtient une part du capital en échange de son financement et devient ainsi actionnaire de l'entreprise concernée[14].

Projets notables[modifier | modifier le code]

Le Moulin de Mourlasse est une centrale hydroélectrique en Ariège, près de Lacourt, qui a été financé en partie avec une campagne de financement participatif sur la plateforme Tudigo. Un million d'euros a été levé au cours de cette collecte; c'est la première fois que le seuil légal du million, pour les campagnes en investissement, a été atteint. Depuis le 30 septembre 2016, ce seuil a été relevé à 2,5 millions pour les projets d'énergies renouvelables (ENR)[15].

La Biscuiterie Jeannette est une entreprise française de l'agro-alimentaire spécialisée dans les madeleines, fondée à Nantes en 1850. En 2014, elle fait face à de graves difficultés financières. L'entreprise decide de créer une campagne de financement participatif sur le site de Tudigo pour se relancer. Une campagne en don contre don et une campagne en investissement ont permis de récolter les fonds nécessaires à la survie et la relance de la biscuiterie historique[16].

Liste des principaux projets Tudigo (ex Bulb in Town) par montant financé
Classement Montant Projet Catégorie % financés Nombre de soutiens Type de financement
1 1 000 000 € Le Moulin de Mourlasse ENR 100 % 44 investisseurs Investissement
2 544 563 € La Fromagerie des Aldudes Alimentation 185 % 1417 contributeurs et 165 investisseurs Don puis Investissement
3 439 067 € La Biscuiterie Jeannette Alimentation 220 % 2098 contributeurs et 149 investisseurs Don puis Investissement
4 127 600 € Babyloan ESS 128 % 120 investisseurs Investissement
5 44 538 € World Tricot Mode 148 % 324 contributeurs Don
6 22 645 € Les Légumes d'Auré Alimentation 113 % 264 contributeurs Don

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Crowdfunding : 336 millions d'euros collectés en 2017 », sur www.linfodurable.fr (consulté le 8 février 2018)
  2. « Bulb in Town finance les projets de son quartier » (consulté le 22 septembre 2016)
  3. « Cette plateforme participative qui révolutionne les projets locaux », Challenges,‎ (lire en ligne)
  4. « Crowdfunding : et si vous financiez l'ouverture d'un café ou d'une boucherie en bas de chez vous? », Challenges,‎ (lire en ligne)
  5. Widoobiz, « Crowdfunding : investir dans l'économie locale avec Bulb In town | Widoobiz », Widoobiz,‎ (lire en ligne)
  6. « Bulb in town : le financement participatif local | Paris&Co Incubateurs », sur incubateurs.parisandco.com (consulté le 21 octobre 2016)
  7. « Placement en Obligations », Guide Epargne,‎ (lire en ligne)
  8. « 101 projets – Site Officiel – Concours de 300 pitchs de Marc Simoncini, Xavier Niel, Jacques-Antoine Granjon », sur 101 projets – Site Officiel – Concours de 300 pitchs de Marc Simoncini, Xavier Niel, Jacques-Antoine Granjon (consulté le 21 octobre 2016)
  9. « Financez vos projets avec Bulb in Town et le Crédit Agricole jusqu'au 31 décembre », Le Petit Économiste,‎ (lire en ligne)
  10. « Société Générale : partenaire de Bulb in Town dans le crowfunding », Boursier.com,‎ (lire en ligne)
  11. « La Dépêche et Bulb in Town lancent la plateforme OcciStart » (consulté le 22 septembre 2016)
  12. « Les plateformes de dons avec ou sans contrepartie », (consulté le 22 septembre 2016)
  13. « Quatre plates-formes de « crowdequity » à la loupe », (consulté le 22 septembre 2016)
  14. Prisma Media, « Crowdfunding : le palmarès 2015 des plateformes de financement d’entreprises », sur Capital.fr (consulté le 22 septembre 2016)
  15. Décret n° 2016-1272 du 29 septembre 2016 relatif aux investissements participatifs dans les projets de production d'énergie renouvelable, (lire en ligne)
  16. « Le crowdfunding au secours de la plus vieille biscuiterie normande », We Demain, une revue pour changer d'époque,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]