Trollfest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trollfest
Description de cette image, également commentée ci-après
Jostein « Trollmannen » Austvik au festival Rockharz 2015 de Ballenstedt.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Norvège Norvège
Genre musical Folk metal
Années actives Depuis 2003
Labels NoiseArt Records, Twilight Vertrieb, Solistitium Records
Site officiel trollfest.com
Composition du groupe
Membres Trollmannen
Mr. Seidel
Lodd Bolt
Trollbank
Dr.Leif Kjønnsfleis
Manskow
DrekkaDag

Trollfest, aussi stylisé TrollfesT, est un groupe de folk metal norvégien, originaire d'Oslo. La plupart des paroles de Trollfest sont écrites dans un langage nommé « trollspråk », qui est un mélange de norvégien et d'allemand[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jostein « Trollmannen » Austvik et John Espen « Mr.Seidel » Sagstad se connaissent depuis longtemps. Après s'être perdus de vue, ils se revoient quelques années plus tard à Oslo où Sagstad étudiait[2]. Ensemble, avec leurs camarades de classe Martin « PsychoTroll » Storm-Olsen et Eirik « TrollBank » Renton, ils forment TrollfesT en 2003[1],[3]. Le groupe est initialement formé « pour rigoler »[4], mais il devient, pendant son existence, sérieux[3].

Ils enregistrent une première chanson intitulée Drekka Konkurranse[5]. Le groupe publie son premier album Willkommen Folk Tell Drekka Fest le , au label allemand Solistitium Records. Le titre peut littéralement se traduire en français par « Bienvenue aux gros picoleurs ». Leur deuxième album Brakebein est publié le toujours chez Solistitium qui se renommera Omvina. En 2007, le groupe effectue son premier concert au Barther Metal Openair en Allemagne. Leur troisième album Villanden est publié le au label allemand Twilight. Il est suivi par l'EP Uraltes Elemente.

En janvier 2011, le groupe signe avec le label NoiseArt Records[6], où ils publient leur album En kvest for den hellige gral le 22 avril la même année.

Style musical[modifier | modifier le code]

Inspiré par le groupe finlandais Finntroll[7],[8], Trollfest développe un style musical unique variant plusieurs genres incluant humppa, tango, reggae, valse et ska[9]. TrollfesT n'utilise pas de synthétiseur contrairement à Finntroll, mais plutôt des instruments folkloriques incluant guitare acoustique, accordéon, trompette, mandoline et banjo[10].

La plupart des paroles de Trollfest sont écrites dans un langage nommé « trollspråk », qui est un mélange de norvégien et d'allemand[1]. Le concept du trollspråk a évolué par hasard. Au début, le groupe décide de chanter uniquement en allemand, une langue qui lui paraissait sombre[11]. Cependant, aucun des membres ne s'applique en allemand, et ils décident par la suite d'adapter leurs textes en une grammaire fantaisiste allemande[11]. Leurs paroles sont superficielles et dépourvues de sens[3].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Psychotroll – basse (2004-2012)[1]
  • Manskow – accordéon, banjo (2009-2015)[1]
  • St Beinhard – guitare (2009-2012)[1]
  • Per Spelemann – guitare (2009-?)[1]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Démo[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Uraltes Elemente

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m (en) « Trollfest », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 4 août 2016).
  2. (en) Interview mit Mr. Seidel & Psychotroll im September 2010, studiorock.ro, (consulté le 22 avril 2011).
  3. a, b et c (de) Interview mit Trollmannen im August 2009, stormbringer.at, (consulté le 22 avril 2011).
  4. (en) Interview mit PsychoTroll im März 2005, nocturnalhorde.com, (consulté le 22 avril 2011).
  5. (de) Interview mit Mr. Seidel im Januar 2009, metal.de, (consulté le 22 avril 2011).
  6. (de) Trollfest unterschreiben bei NoiseArt Records und Rock The Nation! (14. Januar 2011), stormbringer.at, (consulté le 22 avril 2011).
  7. (en) Review bei Metal-Observer, metal.de, powermetal.de
  8. (en) Nocturnal Horde Interview, (consulté le 22 avril 2011).
  9. (it) Review bei Metallized, (consulté le 22 avril 2011).
  10. (de) Review bei Powermetal, (consulté le 22 avril 2011).
  11. a et b (no) Interview mit Trollmannen im Juli 2005, heavymetal.no, (consulté le 22 avril 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]