Triangulation (échecs)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Triangulation.

Au jeu d'échecs, la triangulation est une suite de coups tactiques permettant de mettre l'adversaire en zugzwang (une position dans laquelle il est désavantageux d'avoir le trait). L'objectif est de donner le trait en perdant un temps.

Cette manœuvre se rencontre le plus fréquemment dans les finales de pions lorsqu'un roi possède trois cases adjacentes formant un triangle qui lui permettent de maintenir la position alors que l'adversaire n'en possède que deux. Ce déséquilibre permet au roi de perdre un temps volontairement pour généralement éviter la nulle et gagner la partie.

La triangulation peut être rencontrée dans d'autres finales et même dans certains milieux de jeu.

Exemple[modifier | modifier le code]

La position suivante en donne un exemple.

a b c d e f g h
8
Chessboard480.svg
Pion noir sur case blanche b7
Roi noir sur case blanche d7
Pion blanc sur case noire b6
Case blanche c6 vide
Pion blanc sur case noire c5
Roi blanc sur case blanche d5
Case noire e5 vide
Case noire d4 vide
8
7 7
6 6
5 5
4 4
3 3
2 2
1 1
a b c d e f g h
Les Blancs jouent et gagnent.

La solution contre le meilleur jeu noir est :

1. Re5! Rc6
2. Rd4 Rd7
3. Rd5 et gagne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]