Trassenheide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Trassenheide
Trassenheide
Blason de Trassenheide
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Mecklenburg-Western Pomerania.svg Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Dirk Schwarze
Code postal 17449
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
13 0 75 133
Indicatif téléphonique 038371
Immatriculation VG, ANK, GW, PW, SBG, UEM, WLG
Démographie
Population 863 hab. (31 déc. 2012)
Densité 133 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 05′ 13″ nord, 13° 51′ 44″ est
Altitude m
Superficie 650 ha = 6,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Trassenheide

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Trassenheide
Liens
Site web www.wetter-trassenheide.de

Trassenheide est une commune de l'arrondissement de Poméranie-Occidentale-Greifswald, Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Die Welt steht Kopf
Die Welt steht Kopf

La commune est une petite station balnéaire située sur l'isthme de l'île d'Usedom.

Elle se situe sur l'Usedomer Bäderbahn, une ligne ferroviaire ouverte l'été.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune est mentionnée la première fois en 1786 sous le nom de "Hammelstall", "bergerie", car il s'agit d'un village construit autour d'une grande bergerie pour prévenir des inondations de la mer Baltique.

Après les Traités de Stockholm en 1720, Hammelstall appartient au Royaume de Prusse. Après la réforme administrative de 1815, il est rattaché à la Poméranie.

En 1908, alors que le tourisme balnéaire commence à se développer, le village prendre le nom de "Trassenheide", "lande des tracés". En 1928, elle devient une commune indépendante.

Le 17 et 18 août 1943, la commune est bombardée par les Anglais. L'opération Hydra (en) vise le port de Peenemünde et le centre de recherche de l'armée nazie (de) voisin. 621 détenus du camp de travail sont tués.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :