Tranchoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tranchoir en bois

Un tranchoir peut désigner :

  • un instrument tranchant, comme le couperet, souvent utilisé comme hachoir ;
  • la planche de bois sur laquelle on découpe la viande ;
  • le présentoir sur lequel on présente la viande découpée et qui peut être en bois ou en métal (argent, vermeil, or) ;
  • la tranche de pain sur laquelle on sert le poisson ou la viande à table (et qui sert d’assiette) au Moyen Âge ; le tranchoir peut être placé sur un tailloir (parfois lui aussi appelé tranchoir) de forme rectangulaire (petite planchette en bois chez les plus modestes, en métal précieux chez les personnes de la haute société). De là viendrait le mot « copain », celui avec qui on partage son tranchoir, c'est-à-dire sa tranche de pain[1]. Sur les tables, on disposait des pots à aumônes et des corbillons pour les tranchoirs imprégnés de sauce afin de redistribuer aux pauvres les reliefs du banquet[2].
  • la planchette (ou la petite palette de jonc) qui sert à la découpe du fromage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Eric Birlouez, A la table des seigneurs, des moines et des paysans du Moyen Age, Ouest-France, , p. 112
  2. Edmond Faral, La vie quotidienne au temps de Saint-Louis, 1942, p. 166.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]