Tournoi international de rugby à sept de 1973

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tournoi international de
rugby à sept 1973
Généralités
Sport rugby à sept
Organisateur(s) Fédération écossaise de rugby (SRU)
Lieu(x) Drapeau : Écosse Édimbourg, Écosse
Date
Nations 7
Participants 8
Matchs joués 13
Site(s) Murrayfield Stadium

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Angleterre Angleterre
Deuxième Drapeau : Irlande Irlande
Meilleur joueur Drapeau : Irlande Mike Gibson

Le tournoi internationale de rugby à sept de 1973 est le premier tournoi international de rugby à sept de l'histoire organisé par la fédération écossaise de rugby à l'occasion de son premier centenaire. Le tournoi se déroule le dans le stade de Murrayfield à Édimbourg. Huit équipes participent à la compétition et c'est l'Angleterre qui remporte le tournoi en battant en finale l'Irlande (22-18).

Ce tournoi n'est cependant pas officiellement reconnu comme la première coupe du monde de rugby à sept.

Organisation[modifier | modifier le code]

En 1973, pour son premier centenaire d'existence, la fédération écossaise de rugby organise le premier tournoi international de rugby à sept, sport ayant vu le jour à Melrose, en Écosse, à la fin du XIXe siècle. Les nations faisant partie de l'international rugby board prennent part à la compétition, à l'exception de l'Afrique du Sud. La France est également invité et une équipe d'honneur, le President's VII est formé.

Le tournoi a lieu dans le Murrayfield Stadium d'Édimbourg, propriété de la fédération écossaise de rugby à sept.

Effectifs et poules[modifier | modifier le code]

Note: Sont listé ici les équipes inscrites sur le programme officiel du tournoi. Il y'a eu cependant quelques changements avec la réalité.

Poule A[modifier | modifier le code]

Drapeau : Australie Australie Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Drapeau : Écosse Écosse Drapeau : Irlande Irlande
Maillot : or Maillot : noir Maillot : bleu Maillot : vert
  • 7 - V Becker
  • 6 - AW McMaster
  • 5 - CMH Gibson
  • 4 - D.M. Canniffe
  • 3 - JF Slattery
  • 2 - PC Whelan
  • 1 - KMA Mays
  • 8 - TAP Moore
  • 9 - JP Dennison

Notes

  • JJ Moloney était inscrit sur le programme de l'Irlande mais n'a pas pût jouer was named in the programme[1].
  • GK Oliver était sur le programme de l'Écosse mais il a été remplacé par Arthur Brown[2].

Poule B[modifier | modifier le code]

Drapeau : France France Drapeau : Angleterre Angleterre President's VII Drapeau : Pays de Galles Galles
Maillot : bleu Maillot : blanc Maillot : blanc Maillot : rouge

Résultat[modifier | modifier le code]

Poule A[modifier | modifier le code]

Équipes Joués V D PP PC +/- Pts
Drapeau : Irlande Irlande 3 3 0 62 34 28 6
Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 3 2 1 58 50 8 4
Drapeau : Écosse Écosse 3 1 2 42 60 -18 2
Drapeau : Australie Australie 3 0 3 28 46 -18 0





Poule B[modifier | modifier le code]

Équipe Joués V D PP PC +/- Pts
Drapeau : Angleterre Angleterre 3 3 0 70 26 44 6
Drapeau : Pays de Galles Galles 3 2 1 76 38 38 4
President's VII 3 1 2 46 70 -24 2
Drapeau : France France 3 0 3 20 78 -58 0

  • 14:24 : President's VII 10-30 Galles Drapeau : Pays de Galles



  • 16:30 : Drapeau : France France 16-20 President's VII

Finale[modifier | modifier le code]


17h25
Drapeau : Irlande Irlande 18-22 Angleterre Drapeau : Angleterre Murrayfield, Édimbourg
Essai(s) : 3
Transformation(s) : 2
Essai(s) : 4
Transformation(s) : 2

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les équipes sont majoritairement formé de joueurs de rugby à XV, à l'exception des écossais dont une partie de l'équipe est composé de joueur spécialiste du rugby à sept issu du club de Gala RFC[2]. Les gallois se déplacent avec des stars de leur équipe nationale à XV, et avec notamment Gareth Edwards, JPR Williams, Phil Bennett ou encore Gerald Davies.

La phase de poule est dominé par l'Irlande et par l'Angleterre qui remportent tous deux trois victoires sur trois matches disputés. Lors de la finale, les irlandais dominent jusqu'à la toute fin de match : ils mènent au score 18 à 16, et alors qu'ils sont en position d'attaque dans le camp anglais, Fergus Slattery se fait intercepter par Keith Fielding qui inscrit l'essai de la victoire pour l'équipe d'Angleterre[3]. L'irlandais Mike Gibson est nommé meilleur joueur de la compétition[3].

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Bien que non présenté comme tel par la fédération écossaise, ce premier tournoi international est considéré dans les médias comme la première coupe du monde de rugby à sept[4]. L'International Rugby Board ne reconnait cependant pas l'Angleterre comme première équipe championne du monde[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « arch_history_112 », sur www.irishrugby.ie (consulté le 6 mars 2017)
  2. a et b (en) « David Ferguson: Gala ready to celebrate its magnificent sevens », sur www.scotsman.com (consulté le 6 mars 2017)
  3. a et b « Rugby7.com the best Resource for Rugby Sevens on the Web », (consulté le 6 mars 2017)
  4. (en) « Rugby Sevens World Cup could lead to Olympic glory », sur telegraph.co.uk, (consulté le 4 mars 2017)
  5. (en) Revolvy, LLC, « "1973 International Seven-A-Side Tournament" on Revolvy.com », sur www.revolvy.com (consulté le 6 mars 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]