Toui de Sclater

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Forpus modestus

image illustrant les oiseaux
Cet article est une ébauche concernant les oiseaux.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet ornithologie.

Forpus modestus
Description de cette image, également commentée ci-après

Toui de Sclater

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Sous-famille Psittacinae
Genre Forpus

Nom binominal

Forpus modestus
(Cabanis, 1848)

Synonymes

  • Forpus modestus sclateri

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 12/01/2005

Le Toui de Sclater (Forpus modestus, synonyme : Forpus sclateri) est une espèce d'oiseaux appartenant à la famille des Psittacidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est très proche du toui céleste dont il se distingue par le bec noir et des barres alaires bleues très marquées. Il mesure environ 13 cm.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.1, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des deux sous-espèces suivantes :

  • Forpus modestus modestus (Cabanis, 1848)
  • Forpus modestus sclateri (G.R. Gray, 1859)

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau vit entre 1 500 et 1 800 m d'altitude.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cet oiseau est bien répandu en Bolivie, en Guyane, au Venezuela, au Brésil, en Colombie, en Équateur et au Pérou.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Forshaw J.M. (2006) Parrots of the World. An identification guide. Princeton University Press, Princeton, Oxford, 172 p.
  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets. de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :